Les syndics de copropriété à Grenoble

Quels sont les syndics de copropriété de la ville de Grenoble ?

Découvrez les 30 syndics de copropriété à Grenoble

actis oph de la region grenobloiseSyndic professionnel
af immo.andreolety fabien gestionSyndic professionnel
agda immobiliereSyndic professionnel
agence general immobiliere et locationSyndic professionnel
agence henrySyndic professionnel
alpes rhone conseil immobilierSyndic professionnel
audras et delaunoisSyndic professionnel
cabinet heurtierSyndic professionnel
citya immobilier andreoletySyndic professionnel
Syndic coopératifNon-accompagné par Matera
de maison pierre cataneSyndic professionnel
faure immobilierSyndic professionnel
ff immobilierSyndic professionnel
foncia alpes dauphineSyndic professionnel
fonciere etoileSyndic professionnel
syndic-Grenoble

Syndic à Grenoble découvrez l’état des copropriétés

Grenoble est une ville du Sud-Est de la France et localisée dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Ancienne capitale du Dauphiné. Située à proximité des Alpes, la ville offre une vue imprenable sur les massifs montagneux français.Avec ses 3 594 copropriétés, Grenoble est la 16ème ville de France. Grenoble comporte 158 454 habitants, soit 8 695 au kilomètre carré.
Avis Google (tous types de syndics confondus)
81
Nombre moyen de copropriétés par syndic (tous types de syndic confondus)

Syndic à Grenoble : les questions à se poser

Choisir le bon syndic ? Pas toujours simple.
Si vous souhaitez changer de syndic à Grenoble, on vous aide justement à y voir plus clair grâce à notre foire aux questions.
chevron_right

Quels sont les différents modèles de syndic ?

Conformément à la loi fondatrice de 1965, il existe deux types de syndic :
  • Le syndic professionnel : ici, les copropriétaires décident d’externaliser la gestion de la copropriété à une société en échange du paiement d’honoraires. À noter que les syndics professionnels facturent également des frais annexes pour toutes les prestations non incluses dans le forfait de base comme par exemple les états datés. Ils prennent également des commissions sur les travaux par exemple ;
  • Le syndic non-professionnel : ce modèle inclut le syndic bénévole et le syndic coopératif. Concrètement, il s’agit d’un ou de plusieurs copropriétaires élus en assemblée générale pour gérer la copropriété. Ce modèle permet d’économiser des charges mais peut avoir l’inconvénient de représenter une certaine charge de travail pour les copropriétaires élus. C’est pourquoi, des logiciels de gestion ont émergé sur le marché pour accompagner les copropriétaires en syndic non-professionnel à gérer de façon sereine et autonome leur immeuble.
chevron_right

Syndic professionnel et syndic en ligne, quelles différences ?

Récemment, sur le marché, ont émergé de nouvelles formes de syndics professionnels : les syndics en ligne. Mais quelles sont les différences entre syndic professionnel et syndic en ligne ?
D’un point de vue légal, aucune. En effet, les deux modèles sont soumis aux mêmes obligations et doivent notamment détenir la carte professionnelle remise par la CCI ainsi qu’une garantie financière et une assurance responsabilité civile.
Pour ces deux modèles, le syndicat des copropriétaires délègue la gestion de la copropriété à un cabinet de syndic en échange du paiement d’honoraires. En revanche, contrairement au syndic traditionnel, le syndic en ligne ne possède pas d’agence physique. Cela signifie que toute la gestion est menée à distance et que le syndic en ligne ne se déplace pas dans la copropriété, à l’inverse du syndic traditionnel.
Cependant, le syndic en ligne est généralement moins cher qu’un syndic traditionnel.
chevron_right

Que faire en cas de faute de gestion de mon syndic ?

Un syndic professionnel est soumis à de nombreuses obligations légales telles que représenter légalement le syndicat des copropriétaires dans tous ses actes et ses actions en justice, établir le budget prévisionnel de la copropriété, faire exécuter les décisions approuvées en assemblée générale, etc.
En cas de manquement à ces obligations, le syndic commet une faute de gestion. Dans ce cas, il engage sa responsabilité, soit civile, soit pénale dans les cas les plus graves (malversations de fonds par exemple).
Si votre syndic est concerné par ce cas de figure, alors vous pouvez le révoquer de façon anticipée. Pour ce faire, demandez l’ajout de la révocation du syndic à l’ordre du jour de la prochaine assemblée générale en envoyant une lettre recommandée avec accusé de réception à votre syndic actuel au moins deux mois avant l’assemblée générale.
Pour que le syndic soit révoqué, la résolution doit être votée à la majorité absolue des copropriétaires conformément à l’article 25 de la loi de 1965.
Attention ! Toute copropriété doit avoir un syndic. Ainsi, en cas de révocation de votre syndic, pensez à faire des demandes de devis et à ajouter à l’ordre du jour la candidature d’autres syndics de copropriété qui pourront être élus. Vous pouvez également décider d’ajouter le passage de votre copropriété en syndic bénévole ou coopératif à l’ordre du jour de la prochaine assemblée générale
Découvrez le guide de la gestion de copropriété