Les syndics de copropriété à Nice

Quels sont les syndics de copropriété de la ville de Nice ?

Découvrez les 30 syndics de copropriété à Nice

administrateurs nicois associesSyndic professionnel
agence de gestion immobiliere et transacSyndic professionnel
agence du portSyndic professionnel
borne & delaunaySyndic professionnel
cabinet brustelSyndic professionnel
cabinet central gestionSyndic professionnel
cabinet de gestion dalberaSyndic professionnel
cabinet grammaticoSyndic professionnel
cabinet lucien crouzet et sydney breilSyndic professionnel
cabinet mjmSyndic professionnel
cabinet picadoSyndic professionnel
cabinet salmonSyndic professionnel
cabinet syngestoneSyndic professionnel
citya baie des angesSyndic professionnel
citya niceSyndic professionnel
syndic-Nice

Syndic à Nice découvrez l’état des copropriétés

Nice est une ville du Sud-Est de la France, deuxième ville de la région Provence-Alpes-Côtes-d’Azur après Marseille. Située au bord de la mer Méditerranée, Nice attire des touristes du monde entier grâce notamment à sa côte de plus de 7 km !Forte de ses 7 816 copropriétés de 29 lots en moyenne, Nice est la 5ème ville de France. Au global, on décompte 340 017 habitants à Nice, soit 4 741 personnes au kilomètre carré.
Note Google moyenne (toutes solutions de gestion de copropriétés confondues)
124
Nombre moyen de copropriétés par syndic (tous types de syndic confondus)

Syndic à Nice : les questions à se poser

Choisir le bon syndic ? Pas toujours simple.
Si vous souhaitez changer de syndic à Nice, on vous aide justement à y voir plus clair grâce à notre foire aux questions.
chevron_right

Syndic professionnel et syndic en ligne, quelles différences ?

Récemment, sur le marché, ont émergé de nouvelles formes de syndics professionnels : les syndics en ligne. Mais quelles sont les différences entre syndic professionnel et syndic en ligne ?
D’un point de vue légal, aucune. En effet, les deux modèles sont soumis aux mêmes obligations et doivent notamment détenir la carte professionnelle remise par la CCI ainsi qu’une garantie financière et une assurance responsabilité civile.
Pour ces deux modèles, le syndicat des copropriétaires délègue la gestion de la copropriété à un cabinet de syndic en échange du paiement d’honoraires. En revanche, contrairement au syndic traditionnel, le syndic en ligne ne possède pas d’agence physique. Cela signifie que toute la gestion est menée à distance et que le syndic en ligne ne se déplace pas dans la copropriété, à l’inverse du syndic traditionnel.
Cependant, le syndic en ligne est généralement moins cher qu’un syndic traditionnel.
chevron_right

Comment assigner en justice mon syndic ?

Il est tout à fait possible de porter plainte contre son syndic, que ce soit de manière individuelle (un seul copropriétaire) ou collective (le syndicat des copropriétaires en tant que personne morale) si votre syndic a commis une faute de gestion. Il peut s’agir par exemple d’un manquement à l’une de ses obligations légales comme par exemple le non-établissement du budget prévisionnel ou la non-exécution de décisions votées en assemblée générale.
Dans ce cas, nous vous conseillons dans un premier temps de régler le conflit à l’amiable. Vous pouvez pour cela engager un conciliateur avant d’intenter une quelconque action en justice. Cette médiation est entièrement gratuite.
Si cela n’aboutit pas, vous pouvez envoyer une lettre de mise en demeure en lui rappelant ses obligations. Encore une fois, si cette procédure ne donne rien, vous pourrez alors intenter une action en justice contre votre syndic auprès du tribunal judiciaire du lieu de situation de votre immeuble.
Dans ce cas, le tribunal nommera un administrateur provisoire chargé de la gestion de votre immeuble le temps que le jugement soit rendu.
Bon à savoir : L’assignation en justice est une procédure longue et coûteuse. C’est pourquoi, nous vous conseillons de changer de syndic si cela est possible.
chevron_right

Quels sont les différents modèles de syndic ?

Conformément à la loi fondatrice de 1965, il existe deux types de syndic :
  • Le syndic professionnel : ici, les copropriétaires décident d’externaliser la gestion de la copropriété à une société en échange du paiement d’honoraires. À noter que les syndics professionnels facturent également des frais annexes pour toutes les prestations non incluses dans le forfait de base comme par exemple les états datés. Ils prennent également des commissions sur les travaux par exemple ;
  • Le syndic non-professionnel : ce modèle inclut le syndic bénévole et le syndic coopératif. Concrètement, il s’agit d’un ou de plusieurs copropriétaires élus en assemblée générale pour gérer la copropriété. Ce modèle permet d’économiser des charges mais peut avoir l’inconvénient de représenter une certaine charge de travail pour les copropriétaires élus. C’est pourquoi, des logiciels de gestion ont émergé sur le marché pour accompagner les copropriétaires en syndic non-professionnel à gérer de façon sereine et autonome leur immeuble.
Découvrez le guide de la gestion de copropriété