Les syndics de copropriété à Nîmes

Quels sont les syndics de copropriété de la ville de Nîmes ?

Découvrez les 18 syndics de copropriété à Nîmes

active coproSyndic professionnel
ad immobilierSyndic professionnel
agence grand nimes s.a.Syndic professionnel
agir administrations de biensSyndic professionnel
ausset immobilierSyndic professionnel
camilleri gestionSyndic professionnel
citya periSyndic professionnel
Syndic coopératifNon-accompagné par Matera
foncia montpellierSyndic professionnel
Syndic coopératifAccompagné par Matera
nexity lamySyndic professionnel
o gSyndic professionnel
patrimoine et habitatSyndic professionnel
roussillon languedoc provenceSyndic professionnel
salanie*sylvain/Syndic professionnel
syndic-Nîmes

Syndic à Nîmes découvrez l’état des copropriétés

Située dans le Sud de la France, Nîmes est une commune dotée d’un patrimoine naturel exceptionnel. Parmi les paysages luxuriants, on note notamment les Gorges du Gardon. Située à proximité de la mer Méditerranée et des montagnes des Cévennes, Nîmes est une ville qui allie climat ensoleillé et joie de vivre. Ses habitants sont appelés les Nîmois.Nîmes comporte 2 149 copropriétés contenant 20 lots en moyenne. Nîmes regroupe 150 610 habitants, soit une densité de population de 924 habitants au kilomètre carré.
Note Google moyenne (toutes solutions de gestion de copropriétés confondues)
68
Nombre moyen de copropriétés par syndic (tous types de syndic confondus)

Syndic à Nîmes : les questions à se poser

Choisir le bon syndic ? Pas toujours simple.
Si vous souhaitez changer de syndic à Nîmes, on vous aide justement à y voir plus clair grâce à notre foire aux questions.
chevron_right

Syndic professionnel, syndic bénévole, syndic coopératif : quelles différences ?

Conformément à la loi de 1965, il existe plusieurs modèles de syndics de copropriété :
  • Le syndic professionnel : c’est le modèle le plus répandu en France. Concrètement, le syndicat des copropriétaires délègue la gestion de l’immeuble à une société externe appelée cabinet de syndic. En échange de ces prestations, les copropriétaires paient des honoraires de syndic. En supplément, des frais annexes peuvent être facturés pour toute prestation non incluse dans le contrat de base tel que l’état daté en cas de vente ou la convocation d’une assemblée générale extraordinaire ;
  • Le syndic bénévole : dans ce modèle, un copropriétaire est élu en assemblée générale à la majorité absolue et gère la copropriété seul. Il peut être assisté du conseil syndical, quand bien même la nomination de ce dernier est facultative en syndic bénévole ;
  • Le syndic coopératif : même si, légalement, c’est le président du conseil syndical qui détient la qualité de syndic ; dans les faits, tous les conseillers syndicaux participent à la gestion de la copropriété de façon collégiale. Le syndic coopératif comporte de nombreux avantages comme des économies pérennes sur les charges de copropriété, plus de convivialité dans l’immeuble et plus de transparence dans la gestion de la copropriété.
chevron_right

Comment savoir si mon syndic est le bon ?

Vous avez un syndic de copropriété mais vous ne savez pas si c’est le bon ? Voici quelques questions à vous poser pour vous guider :
  • Répond-il rapidement aux demandes des copropriétaires ?
  • Exécute-t-il toutes ses missions rapidement et efficacement ?
  • Communique-t-il régulièrement avec les copropriétaires, ou, a minima, avec le conseil syndical ?
  • Facture-t-il des frais annexes que vous considérez comme abusifs ?
  • Savez-vous pourquoi vous payez un tel montant de charges ?
  • Trouvez-vous que vos charges de copropriété sont trop chères ?
  • Avez-vous l’impression que la gestion de la copropriété est transparente ?
  • Trouvez-vous que la gestion des comptes est opaque ?

Ces réponses vous aideront à savoir s’il est temps de changer de syndic ou non !
chevron_right

Syndic professionnel et syndic en ligne, quelles différences ?

Récemment, sur le marché, ont émergé de nouvelles formes de syndics professionnels : les syndics en ligne. Mais quelles sont les différences entre syndic professionnel et syndic en ligne ?
D’un point de vue légal, aucune. En effet, les deux modèles sont soumis aux mêmes obligations et doivent notamment détenir la carte professionnelle remise par la CCI ainsi qu’une garantie financière et une assurance responsabilité civile.
Pour ces deux modèles, le syndicat des copropriétaires délègue la gestion de la copropriété à un cabinet de syndic en échange du paiement d’honoraires. En revanche, contrairement au syndic traditionnel, le syndic en ligne ne possède pas d’agence physique. Cela signifie que toute la gestion est menée à distance et que le syndic en ligne ne se déplace pas dans la copropriété, à l’inverse du syndic traditionnel.
Cependant, le syndic en ligne est généralement moins cher qu’un syndic traditionnel.
Découvrez le guide de la gestion de copropriété