Les syndics de copropriété à Paris

Quels sont les syndics de copropriété de la ville de Paris ?

Découvrez les 28 syndics de copropriété à Paris

a degueldre p degueldre et cieSyndic professionnel
andre griffaton s aSyndic professionnel
cabinet corrazeSyndic professionnel
cabinet j. sottoSyndic professionnel
cabinet loiselet pere fils et daigremontSyndic professionnel
cabinet masson et cieSyndic professionnel
cabinet michauSyndic professionnel
cabinet parisien d'administration de biensSyndic professionnel
cabinet pierre bonnefoi saSyndic professionnel
compagnie immobiliere perrissel et associesSyndic professionnel
Syndic coopératifNon-accompagné par Matera
craunotSyndic professionnel
foncia paris rive droiteSyndic professionnel
foncia paris rive gaucheSyndic professionnel
fonciere et immobiliere de parisSyndic professionnel
syndic-Paris

Syndic à Paris découvrez l’état des copropriétés

Paris est la capitale de la France, elle fait partie de la région Île-de-France. Connue pour sa célèbre Tour Eiffel, Paris est surnommée la “ville de l’amour”. Elle est visitée par des millions de touristes chaque année.Forte de ses 43 915 copropriétés de 32 lots en moyenne, Paris est la 1ère ville de France. Au global, on décompte 2 187 526 habitants à Paris, soit 20 641 personnes au kilomètre carré.
Moyenne de toutes les notes Google reçues pour les copropriétés à Paris
327
Nombre moyen de copropriétés par syndic (tous types de syndic confondus)

Syndic à Paris : les questions à se poser

Choisir le bon syndic ? Pas toujours simple.
Si vous souhaitez changer de syndic à Paris, on vous aide justement à y voir plus clair grâce à notre foire aux questions.
chevron_right

Quels sont les avantages du syndic bénévole et coopératif ?

Le syndic bénévole et coopératif présente de nombreux avantages :
  • Les économies de charges : le syndic bénévole peut être rémunéré pour sa mission mais ses honoraires seront de toute façon bien moindres que celles d’un syndic professionnel. Par ailleurs, un syndic coopératif ne peut être rémunéré pour sa mission ;
  • Le partage des intérêts des copropriétaires : comme le syndic bénévole ou coopératif vit dans l’immeuble, il partage les mêmes intérêts que les copropriétaires. Ces modèles de gestion seront par exemple plus à même de renégocier les contrats fournisseurs à chaque date d’anniversaire pour faire réaliser des économies pérennes à l’ensemble des copropriétaires. Ces économies pourront être réinvesties dans des travaux pour l’immeuble par exemple ;
  • La transparence : comme la gestion de la copropriété est locale, tous les copropriétaires sont au courant de ce qui se passe dans l’immeuble ;
  • La convivialité : cela est particulièrement vrai en syndic coopératif mais le syndic non-professionnel dans sa globalité permet une meilleure communication avec les copropriétaires, et donc plus de convivialité entre voisins
chevron_right

Que faire en cas de faute de gestion de mon syndic ?

Un syndic professionnel est soumis à de nombreuses obligations légales telles que représenter légalement le syndicat des copropriétaires dans tous ses actes et ses actions en justice, établir le budget prévisionnel de la copropriété, faire exécuter les décisions approuvées en assemblée générale, etc.
En cas de manquement à ces obligations, le syndic commet une faute de gestion. Dans ce cas, il engage sa responsabilité, soit civile, soit pénale dans les cas les plus graves (malversations de fonds par exemple).
Si votre syndic est concerné par ce cas de figure, alors vous pouvez le révoquer de façon anticipée. Pour ce faire, demandez l’ajout de la révocation du syndic à l’ordre du jour de la prochaine assemblée générale en envoyant une lettre recommandée avec accusé de réception à votre syndic actuel au moins deux mois avant l’assemblée générale.
Pour que le syndic soit révoqué, la résolution doit être votée à la majorité absolue des copropriétaires conformément à l’article 25 de la loi de 1965.
Attention ! Toute copropriété doit avoir un syndic. Ainsi, en cas de révocation de votre syndic, pensez à faire des demandes de devis et à ajouter à l’ordre du jour la candidature d’autres syndics de copropriété qui pourront être élus. Vous pouvez également décider d’ajouter le passage de votre copropriété en syndic bénévole ou coopératif à l’ordre du jour de la prochaine assemblée générale
chevron_right

Comment assigner en justice mon syndic ?

Il est tout à fait possible de porter plainte contre son syndic, que ce soit de manière individuelle (un seul copropriétaire) ou collective (le syndicat des copropriétaires en tant que personne morale) si votre syndic a commis une faute de gestion. Il peut s’agir par exemple d’un manquement à l’une de ses obligations légales comme par exemple le non-établissement du budget prévisionnel ou la non-exécution de décisions votées en assemblée générale.
Dans ce cas, nous vous conseillons dans un premier temps de régler le conflit à l’amiable. Vous pouvez pour cela engager un conciliateur avant d’intenter une quelconque action en justice. Cette médiation est entièrement gratuite.
Si cela n’aboutit pas, vous pouvez envoyer une lettre de mise en demeure en lui rappelant ses obligations. Encore une fois, si cette procédure ne donne rien, vous pourrez alors intenter une action en justice contre votre syndic auprès du tribunal judiciaire du lieu de situation de votre immeuble.
Dans ce cas, le tribunal nommera un administrateur provisoire chargé de la gestion de votre immeuble le temps que le jugement soit rendu.
Bon à savoir : L’assignation en justice est une procédure longue et coûteuse. C’est pourquoi, nous vous conseillons de changer de syndic si cela est possible.
Découvrez le guide de la gestion de copropriété