Les syndics de copropriété à Rennes

Quels sont les syndics de copropriété de la ville de Rennes ?

Découvrez les 23 syndics de copropriété à Rennes

breizh geo immo sarlSyndic professionnel
cabinet hardySyndic professionnel
cabinet jean michel lefeuvreSyndic professionnel
cabinet lecomte syndicSyndic professionnel
cabinet martinSyndic professionnel
Syndic coopératifNon-accompagné par Matera
dlj gestionSyndic professionnel
domeosSyndic professionnel
exa-gestionSyndic professionnel
foncia armorSyndic professionnel
fonciere lelievreSyndic professionnel
habiter 35Syndic professionnel
inovaSyndic professionnel
keredes gestion immobiliereSyndic professionnel
le marrec immobilierSyndic professionnel
syndic-Rennes

Syndic à Rennes découvrez l’état des copropriétés

Rennes est une ville du Nord-Ouest de la France, dans la région Bretagne dont elle est d’ailleurs la capitale. Son centre ville, totalement piéton, rend l’environnement très agréable. Ses habitants se nomment les Rennais ou les Rennaises.Rennes comporte 3 573 copropriétés contenant 27 lots en moyenne. Rennes regroupe 216 815 habitants, soit une densité de population de 4 320 habitants au kilomètre carré.
Moyenne des notes Google (tous types de syndics confondus)
124
Nombre moyen de copropriétés par syndic (tous types de syndic confondus)

Syndic à Rennes : les questions à se poser

Choisir le bon syndic ? Pas toujours simple.
Si vous souhaitez changer de syndic à Rennes, on vous aide justement à y voir plus clair grâce à notre foire aux questions.
chevron_right

Comment savoir si mon syndic est le bon ?

Vous avez un syndic de copropriété mais vous ne savez pas si c’est le bon ? Voici quelques questions à vous poser pour vous guider :
  • Répond-il rapidement aux demandes des copropriétaires ?
  • Exécute-t-il toutes ses missions rapidement et efficacement ?
  • Communique-t-il régulièrement avec les copropriétaires, ou, a minima, avec le conseil syndical ?
  • Facture-t-il des frais annexes que vous considérez comme abusifs ?
  • Savez-vous pourquoi vous payez un tel montant de charges ?
  • Trouvez-vous que vos charges de copropriété sont trop chères ?
  • Avez-vous l’impression que la gestion de la copropriété est transparente ?
  • Trouvez-vous que la gestion des comptes est opaque ?

Ces réponses vous aideront à savoir s’il est temps de changer de syndic ou non !
chevron_right

Syndic professionnel et syndic en ligne, quelles différences ?

Récemment, sur le marché, ont émergé de nouvelles formes de syndics professionnels : les syndics en ligne. Mais quelles sont les différences entre syndic professionnel et syndic en ligne ?
D’un point de vue légal, aucune. En effet, les deux modèles sont soumis aux mêmes obligations et doivent notamment détenir la carte professionnelle remise par la CCI ainsi qu’une garantie financière et une assurance responsabilité civile.
Pour ces deux modèles, le syndicat des copropriétaires délègue la gestion de la copropriété à un cabinet de syndic en échange du paiement d’honoraires. En revanche, contrairement au syndic traditionnel, le syndic en ligne ne possède pas d’agence physique. Cela signifie que toute la gestion est menée à distance et que le syndic en ligne ne se déplace pas dans la copropriété, à l’inverse du syndic traditionnel.
Cependant, le syndic en ligne est généralement moins cher qu’un syndic traditionnel.
chevron_right

Quels sont les avantages du syndic bénévole et coopératif ?

Le syndic bénévole et coopératif présente de nombreux avantages :
  • Les économies de charges : le syndic bénévole peut être rémunéré pour sa mission mais ses honoraires seront de toute façon bien moindres que celles d’un syndic professionnel. Par ailleurs, un syndic coopératif ne peut être rémunéré pour sa mission ;
  • Le partage des intérêts des copropriétaires : comme le syndic bénévole ou coopératif vit dans l’immeuble, il partage les mêmes intérêts que les copropriétaires. Ces modèles de gestion seront par exemple plus à même de renégocier les contrats fournisseurs à chaque date d’anniversaire pour faire réaliser des économies pérennes à l’ensemble des copropriétaires. Ces économies pourront être réinvesties dans des travaux pour l’immeuble par exemple ;
  • La transparence : comme la gestion de la copropriété est locale, tous les copropriétaires sont au courant de ce qui se passe dans l’immeuble ;
  • La convivialité : cela est particulièrement vrai en syndic coopératif mais le syndic non-professionnel dans sa globalité permet une meilleure communication avec les copropriétaires, et donc plus de convivialité entre voisins
Découvrez le guide de la gestion de copropriété