Travaux en copropriété : pourquoi faire appel à un architecte et avec qui ?

Au sein d’une copropriété, chaque type de travaux correspond à des règles bien spécifiques de préservation et de sauvegarde de l’habitation, afin d’encadrer la vie collective au mieux. Voyons le rôle de l’architecte et les avantages dont vous bénéficierez.

Les travaux en copropriété : un architecte est garant de qualité

Des rénovations obligatoires en copropriété

La vie commune que partagent les différents propriétaires au sein d’un immeuble doit pouvoir rimer avec entente cordiale, notamment sur la question des rénovations. C’est pour cela qu’une série de travaux de rénovation est obligatoire pour la complète sauvegarde de l’immeuble et son bon cycle de vie, des travaux auxquels vous ne pourrez pas vous opposer à titre personnel de propriétaire. C’est un cas spécifique qui ne concerne que les mises aux normes, c’est la loi qui rend les travaux obligatoires.

Les opérations concernées sont multiples : le retrait des flocages contenant de l’amiante et le déplombage de l’immeuble, pour des raisons de santé évidentes, la mise en conformité des ascenseurs, des gaines et des canalisations, l’installation d’un compteur de calories et d’eau chaude pour le chauffage collectif, et le ravalement de façade.

La rénovation énergétique

L’immeuble dans lequel vous êtes copropriétaire doit en effet répondre à des normes bien spécifiques, notamment pour éviter tout risque de vétusté mais également pour respecter les normes écologiques et environnementales qui évoluent. Ainsi la loi prévoit l’obligation d’un audit énergétique qui peut potentiellement entraîner des travaux de rénovation énergétique. Dans une de ces hypothèses, la copropriété doit se réunir pour définir les conditions de réalisation et d’exécution des travaux. C’est à ce propos que l’intervention d’un architecte peut se rendre un plus indéniable, concernant le planning des travaux, l’optimisation des coûts et éviter des retards de chantier par exemple.

Concernant ces travaux obligatoires, la copropriété ne peut s’opposer à leur réalisation mais doit plutôt se réunir pour définir les modalités d’application. Les questions techniques sont donc posées (budget, planning…) et votées à la majorité absolue entre les différents copropriétaires, disposant chacun d’un nombre de voix équivalent à sa quote-part, et d’un droit d’être représenté par un tiers en cas d’absence.

Les travaux en copropriété : des normes lourdes à respecter

Des interdits

Concernant les travaux, ce que vous entreprenez à titre personnel et privatif ne doit pas empiéter sur l’espace de vie commune. À ce titre les charges entraînées par les travaux ne seront nullement couvertes par le syndicat des copropriétaires. Ces travaux, bien qu’ils ne nécessitent pas l’accord de l’assemblée générale pour être entrepris, doivent respecter encore une fois certaines règles. Tout d’abord ils ne doivent pas mener à dénaturer la fonction primaire de l’immeuble, ainsi un appartement ne peut devenir un local à fonction commerciale. De plus les travaux que vous entreprendrez ne doivent pas empiéter sur l’espace commun ou sur les espaces privatifs des autres propriétaires. Prêtez également une attention particulière aux nuisances sonores entraînées par les travaux, vous devez vous renseigner sur le planning des horaires auxquels les travaux sont autorisés.

Au contraire les rénovations qui sont réalisées dans des espaces de vie commune doivent passer par le prisme d’une décision de l’ensemble des copropriétaires. Le processus est un peu plus long, il implique une entente préalable de la part de tous les propriétaires concernant des travaux d’une ampleur plus importante. Des discussions s’imposent et la décision du budget intervient à ce moment. C’est également l’occasion de décider de l’intervention d’un architecte.

Quelques cas particuliers subsistent : en cas de travaux stipulés « urgents », le syndic de copropriété peut convoquer des travaux en vitesse sans passer par le vote de l’assemblée générale.

De même, des travaux privatifs, mais qui concerneraient un mur porteur dans votre appartement, devront également être soumis au vote des copropriétaires en assemblée générale. C’est également le cas pour les travaux de façade, du type ravalement ou plus basique changement ou agrandissement de la fenêtre. En ville et dans de nombreuses zones, le code de l’urbanisme s’appliquera aussi pour vous interdire des modifications esthétiques à l’immeuble. Il vous sera refusé de changer la taille des fenêtres d’un immeuble du style Haussmannien par exemple.

L’architecte, l’allié de vos projets

Sur une large palette de travaux, l’architecte est le coordinateur et le professionnel idéal pour garantir la qualité et le bon déroulement des travaux. Concernant certains travaux, l’appel à un architecte est obligatoire. En France, la loi impose le recours à un architecte si le projet implique une demande de permis de construire. Cela concerne une large gamme de travaux divers, de la maison individuelle à l’agrandissement d’un bâtiment, ou encore une transformation d’un local. Par ailleurs, si les travaux concernent une zone où la surface de plancher a une superficie supérieure à 150 mètres carré, le recours à un architecte est de nouveau une obligation.

Outre ces cas particuliers, le recours à un architecte ne devrait pas être considéré comme un projet hors propos puisque son champ d’action est grand. Il est avant tout un professionnel qui accompagnera votre projet sur l’ensemble de ses étapes et permettra de l’optimiser. Fort de son expérience il vous conseillera quant aux choix de conception, des entreprises et professionnels à engager, à l’évaluation du budget et au suivi des démarches administratives. Il endosse un suivi complet de l’avancée des chantiers, depuis le choix des intervenants jusqu’au montage financier, en passant par le guide des travaux.

L’architecte est aussi la personne la plus apte à prévoir des délais. Il connaît précisément le temps d’exécution des travaux et a l’autorité nécessaire pour presser le travail des artisans, surtout si c’est lui qui les a choisi. Il veillera au respect du planning pour ne pas engranger du retard, une compétence pratique vous en conviendrez. Opter pour l’intervention d’un architecte est un conseil précieux qu’on se doit maintenant de définir dans sa dimension pratique.

Choisir son architecte

Vous pouvez pour cela consulter le site Archionline et son offre du pack conception zen si vous souhaitez vous renseigner sur une agence d’architecture en particulier, ce sera l’occasion d’étudier son portfolio de réalisations, une assurance supplémentaire de faire le bon choix. Il propose une prise en charge intéressante pour le particulier qui souhaite faire appel à un architecte. La mise en relation avec un professionnel de qualité est la base même d’un projet réussi, et Archionline se propose d’assurer ce service. Un atout plus grand encore, c’est que vous pouvez bénéficier des premières études d’esquisse avant de décider de poursuivre ou non les travaux dans le sens des études d’avant-projet.

C’est une solution très confortable pour le commanditaire qui est libre de mûrir sa décision, jusqu’à ce que l’architecte ne collecte les options retenues pour le projet, lui permettant de définir le coût et la durée des travaux à venir. Une fois votre choix arrêté, il vous faudra établir un contrat qui stipule la nature exacte de la mission de l’architecte et le mode de calcul de sa rémunération.

Le Conseil national de l’Ordre des architectes a mis à votre disposition une série de contrats type qui vous sera peut-être une aide utile. Ce sont des supports juridiques qui forment les fondements de l’intervention de l’architecte, ils constituent une base de négociation et vous pouvez être assisté de l’aide d’un avocat quant à la rédaction de ces contrats.

Pour vous simplifier la tâche, l’offre d’Archionline permet un chiffrage précis de l’ensemble du projet (basé sur les prestations techniques, le choix des matériaux et l’ensemble des travaux) et notamment l’apport sur chaque étape de l’architecte et donc sa rémunération. C’est donc un contrat plus simple pour vous.

Contrairement à des croyances tenaces, un architecte n’est pas forcément destiné à des projets d’envergure monumentale qui ne correspondraient pas à votre plan. L’architecte a des compétences de construction, de réhabilitation ou de rénovation énergétique. Il est formé pour pouvoir intervenir sur toute la chaîne de travaux. Avec le commanditaire, le maître d’ouvrage, il définit la composition des espaces en rénovation ou en création, il choisira également les matériaux et leurs couleurs. Toutes les étapes dans lesquelles il interviendra se feront sous le prisme de choix durables et respectueux de l’environnement, tout en rentrant scrupuleusement dans votre budget.

Le choix des professionnels

L’architecte a la compétence de choisir ses collaborateurs

Si vous êtes en copropriété mais souhaitez réaliser des travaux d’envergure de votre côté, un architecte est un précieux allié. Il se charge de nombre de démarches administratives et s’occupe également des démarches à suivre auprès du syndic. Les conditions d’appel obligatoire à l’architecte seront d’ailleurs certainement amenées à se durcir pour des projets de qualité. En effet, dans le cas plus spécifique de la copropriété, dans un immeuble, les travaux qui touchent à la structure nécessitent l’expertise d’un architecte. Son verdict n’est pas une obligation légale, elle le sera peut-être un jour, mais il reste un atout indéniable pour éviter les risques et obtenir un rendu de qualité.

Un service tiers de qualité

Parmi les multiples tâches qu’endosse l’architecte, celle plus spécifique du choix des professionnels qui vont s’occuper des travaux peut aussi trouver source sûre dans l’emploi d’un service tiers. En effet des services comme Archionline permettent à tous les particuliers de réaliser leurs travaux en toute sérénité. L’objectif est d’accompagner votre mise en relation avec des professionnels du bâtiment de qualité, choisis et soumis à une charte exigeante. Ils peuvent se proposer de prendre en charge vos projets de construction ou d’extension. Il s’agit aussi d’un complément aux services d’un architecte concernant l’objectif plus spécifique de trouver des artisans qualifiés pour réaliser vos travaux.


06 juillet 2021
ÉCRIT PAR
Pierre-Axel Spettel
Expert travaux