Les avantages de l’autoconsommation photovoltaïque

Face à la hausse continue des prix de l’électricité, de plus en plus de foyers français se tournent vers l’autoconsommation. En installant des panneaux solaires, il est désormais possible de produire et de consommer sa propre énergie. Découvrons ça ensemble !

Autoconsommation solaire : comment ça marche ?

Produire et consommer son électricité

L’autoconsommation consiste, sans grande surprise, à consommer l’électricité que vous produisez grâce à des panneaux solaires.

Cela dit, les panneaux solaires produisent de l’électricité uniquement en journée, lorsque le soleil brille.

Il arrive donc que votre consommation d’électricité soit plus importante que la production de vos panneaux (la nuit par exemple). Que se passe-t-il alors ?

C’est simple : vous prenez l’appoint sur le réseau, auprès de votre fournisseur d’électricité, comme vous le faites actuellement. Pas besoin d’investir dans une batterie ou de limiter votre consommation.

Et si vos panneaux solaires produisent plus d’électricité que vous n’en consommez ? Vous produisez ce que l’on appelle un “surplus”.

Autoconsommation : panneaux solaires en surimposition

Que faire du surplus de production ?

Vous avez actuellement 3 possibilités :

  • Vendre votre surplus ;
  • L’injecter gratuitement sur le réseau ;
  • Ou le stocker.

Aujourd’hui, l’option la plus commune est de vendre votre surplus.

D’ailleurs, c’est pour ça que vous avez sans doute entendu parler d’autoconsommation “avec vente du surplus”.

Dans ce cas précis, vous vendez votre surplus à EDF Obligation d’Achat (EDF O.A) au prix bonifié de 0.10 € par kWh.

Ce prix est fixe pendant 20 ans.

Bref, vous l’aurez compris, il s’agit d’un revenu complémentaire.

En définitive, vous ne gaspillez aucun kWh produit :

  • Soit vous le consommez ;
  • Soit vous le vendez.

Qu’est-ce qui compose une installation solaire ?

Pour produire et consommer votre propre électricité vous avez besoin :

  • De panneaux solaires ;
  • De micro-onduleurs.

Les panneaux solaires :

Ce sont des dispositifs mesurant 1,7m sur 1m et capables de transformer le rayonnement solaire en électricité.

Aujourd’hui, les panneaux solaires les plus répandus sont composés de cellules au silicium monocristallin.

Ce sont ces cellules qui permettent aux modules photovoltaïques de transformer jusqu’à 24 % du rayonnement solaire en électricité.

Mais les panneaux ne peuvent pas fonctionner tout seuls.

En effet, ils produisent un courant continu. Or, votre maison et le réseau utilisent un courant alternatif. C’est là que les micro-onduleurs entrent en jeu.

panneau solaire monocristallin full black

Les micro-onduleurs :

Un micro-onduleur est un petit boîtier fixé sur la face arrière de chaque panneau solaire.

Son rôle ? Transformer le courant continu en courant alternatif, pour ensuite alimenter votre maison, et revendre le surplus à EDF O.A.

micro-onduleur photovoltaïque

6 avantages de l’autoconsommation solaire

Economisez sur votre facture d’électricité

Grâce à l’autoconsommation solaire, vous pouvez réaliser entre 30 et 50 % d’économies sur votre facture d’électricité, et ce sans batterie.

Concrètement, qu’est-ce que ça donne dans la vraie vie ?

Rendez-vous à la fin de cet article pour découvrir un cas concret d’un particulier ayant décidé de passer à l’autoconsommation.

Gagnez en indépendance énergétique

Chaque kWh que vous autoconsommez, c’est un kWh que vous n’achetez plus à votre fournisseur d’électricité.

Autrement dit, vous gagnez en indépendance énergétique.

Et être moins dépendant de son fournisseur, c’est aussi être moins vulnérable contre la hausse des prix de l’électricité.

Protégez-vous contre la hausse du prix de l’électricité

Selon l’INSEE, le prix de l’électricité a augmenté de presque 50 % rien qu’entre 2007 et 2016.

Pour une facture annuelle de 1 800 € en 2007, vous payez aujourd’hui en moyenne 2 700 € pour le même nombre de kilowattheures consommés.

En réduisant la quantité d’électricité que vous achetez auprès de votre fournisseur, vous réduisez aussi votre exposition aux futures hausses !

Bref, l’autoconsommation solaire est donc un excellent moyen pour reprendre le contrôle sur sa facture d’électricité.

hausse du prix de l’électricité

Bénéficiez d’aides de l’État en 2021

Pour encourager les particuliers à autoconsommer leur énergie, l’État a mis en place de nombreuses aides.

La prime à l’autoconsommation :

Cette aide est versée par EDF Obligation d’Achat sous forme de prime durant les 5 premières années de fonctionnement de votre installation.

Son montant est indexé sur la puissance de votre installation (exprimée en kilowatt-crêtes, abrégé kWc).

Pour toucher la prime à l’autoconsommation, vous devez :

  • Installer les panneaux solaires sur une toiture ;
  • Vendre votre surplus de production sur le réseau ;
  • Faire réaliser l’installation par un professionnel certifié reconnu garant de l’environnement (RGE).

Le tarif de rachat subventionné :

Nous parlions un peu plus haut de la revente du surplus.

En fait, le tarif auquel vous le vendez à EDF O.A est subventionné par l’État.

Comme pour la prime à l’autoconsommation, le tarif est révisé tous les trimestres et dépend de la puissance de votre installation.

La TVA à taux réduit :

Pour les installations dont la puissance est inférieure ou égale à 3 kWc, la TVA applicable est réduite à 10 %.

Si votre installation a une puissance supérieure, c’est le taux normal de 20 % qui s’applique.

Les aides locales :

Si vous avez de la chance, votre région, communauté de commune ou votre métropole a mis en place des aides supplémentaires.

Elles peuvent représenter jusqu’à 25 % du montant de votre installation !

Pour savoir si vous êtes éligible, passez un coup de fil à votre mairie ou contactez votre EIE.

Faites un placement rentable

Avec une rentabilité atteinte en 8 à 12 ans, l’énergie solaire est l’un des meilleurs placements que vous puissiez faire aujourd’hui.

Ce n’est donc pas un hasard si près de 7 Français sur 10 considèrent les énergies renouvelables comme le meilleur investissement de ces dernières années.

Mais en quoi une installation solaire peut-elle être considérée comme un investissement sûr ?

Deux raisons :

  • Vous êtes sûr(e) de consommer de l’électricité, et donc de faire des économies sur vos factures ;
  • L’État s’engage à acheter votre surplus par contrat pendant 20 ans : votre revenu est garanti.

Faites profiter vos voisins de votre électricité verte

Vous vous demandez peut-être ce que devient votre surplus une fois vendu à EDF O.A.

En fait, c’est simple : il est injecté sur le réseau et consommé par les habitations à proximité de la vôtre.

C’est un peu comme si vous produisiez de l’électricité verte pour vos voisins !

Autoconsommation solaire : quelle puissance installer ?

Pour savoir combien de panneaux photovoltaïques vous devez installer, il faut s’intéresser à :

  • Votre consommation ;
  • Et à votre future production.

Bon, analyser ces deux paramètres n’est pas aussi facile qu’il n’y paraît.

D’abord parce qu’il faut établir votre “profil de consommation”.

Autrement dit, il faut calculer la répartition sur une journée-type, heure par heure, de votre consommation.

Ce qui est très loin d’être une mince affaire.

Ensuite, parce que votre production dépend de beaucoup de facteurs qu’il est très difficile de calculer soi-même (ensoleillement de votre toit, orientation et inclinaison du pan de toiture, présence d’ombrages, effets de micro-climats, etc.).

Heureusement, il est tout de même possible de vous donner une idée du nombre de panneaux solaires à installer selon votre consommation :

Consommation (en kWh)Consommation (en euros)Puissance optimaleNombre de panneauxSurface utilisée
Moins de 11 000Moins de 1 600 €3 kWc816 m²
Entre 11 000 et 17 000Entre 1 600 et 2400 €6 kWc1734 m²
Plus de 17 000Plus de 2 400 €9 kWc2550 m²

Vous souhaitez en savoir plus sur le dimensionnement des panneaux solaires en autoconsommation ?

Je vous dis comment faire dans la conclusion.

Prix panneaux solaires en autoconsommation

Nous avons vu :

  • Comment fonctionne l’autoconsommation solaire ;
  • Quels sont ses avantages ;
  • Et comment dimensionner son installation.

Il reste donc à voir combien coûte une installation de panneaux solaires en autoconsommation.

Le prix moyen des panneaux solaires en autoconsommation est compris entre 2 000 et 2 500 € TTC par kilowatt-crête.

Ce prix comprend :

  • Le matériel (panneaux photovoltaïques de marques premium, micro-onduleurs et application de suivi de production) ;
  • La main d’œuvre ;
  • Les démarches administratives ;
  • Le raccordement ;
  • Et la mise en service.

Bref, tout est compris.

Voici une carte répertoriant les prix d’une installation photovoltaïque de 3 kWc au premier trimestre 2021 :

Carte des prix d’une installation de 3 kWc en France

Et voilà un tableau récapitulant les prix moyens des installations de 6 et 9 kWc :

Puissance de l’installationPrix estimatif en € TTC
6 kWc13 000 €
9 kWc17 500 €

L’autoconsommation illustrée avec un cas concret

Nous avons vu beaucoup de choses, et il n’est pas toujours simple de visualiser concrètement comment cela se traduit dans la vraie vie.

Pour le savoir, voyons un exemple issu d’un cas réel : celui de Monsieur D.

Monsieur D. habite à Albi, dans le département du Tarn.

Voici quelques précisions sur son projet photovoltaïque :

Orientation de la toitureSud-Ouest
Inclinaison de la toiture30°
ConsommateursMachine à laver, frigidaire, congélateurs, four, plaques de cuisson
Chauffe-eauThermodynamique
Puissance de l’installation3 kWc
Production3 493 kWh / an

Voilà pour le décor.

Maintenant, voyons l’aspect financier :

Taux d’autonomie48 %
Economies sur 30 ans17 289 €
Prime à l’autoconsommation1 140 €
Vente du surplus sur 30 ans2 700 €
Prix de l’installation (sans les aides)7 000 € TTC
Prix de l’installation (aides déduites)3 160 € TTC

Comme vous pouvez le constater, Monsieur D. économise désormais 48 % sur sa facture d’électricité grâce à son installation en autoconsommation.

Concrètement, sa facture annuelle passe de 1 363 € à 709 €.

Sur 30 ans, Monsieur D. économisera en tout 17 289 €.

Mais ce n’est pas tout.

Souvenez-vous : en plus de la production consommée, Monsieur D. obtient aussi un revenu supplémentaire grâce à la vente de son surplus.

Sur 30 ans, cela représente tout de même une aide de 2 700 €.

Finalement, lorsque l’on déduit les aides du prix payé par Monsieur D., on obtient un coût de revient de… 3 160 € TTC !

Conclusion : faut-il passer à l’autoconsommation

L’autoconsommation solaire présente de nombreux avantages, puisqu’elle permet :

  • De réaliser simplement jusqu’à 50 % d’économies ;
  • D’être moins dépendant de son fournisseur ;
  • De couvrir une partie de ses besoins en électricité ;
  • Et de bénéficier d’un revenu complémentaire grâce à la vente de votre surplus.

C’est pourquoi plus de 85 000 foyers ont déjà opté pour l’autoconsommation solaire en France..

Maintenant que vous en savez plus sur l’autoconsommation, vous souhaitez peut-être aller plus loin et voir en détails :

  • Comment choisir la puissance optimale d’une installation ;
  • Comment calculer la rentabilité des panneaux solaires en autoconsommation ;
  • Et bien plus.

Ça tombe bien, il existe des guides complets traitant de ces sujets sur le blog In Sun We Trust.

Bonne lecture !


21 April 2021
ÉCRIT PAR
Pierre-Axel Spettel
Expert travaux