Économie d’énergie : nos 10 conseils pour réduire vos factures

Les factures d’énergies peuvent augmenter rapidement au sein de votre logement en copropriété si vous ne faîtes pas attention à votre consommation d’énergie. Vous souhaitez réaliser des économies d'énergies pour réduire le montant de vos factures ? Nous vous accompagnons dans cette démarche écologique et économique, avec 10 conseils pour optimiser votre consommation énergétique.

Conseil n°1 : Comprendre les écogestes du quotidien

Pour faire des économies d’énergie, vous devez avant tout comprendre ce que sont les éco-gestes. Les éco-gestes sont des actions qui vont vous permettre de réduire votre consommation d’énergie, et par la même occasion de réduire votre impact sur l’environnement ! En appliquant nos 9 autres conseils, vous serez en mesure de réduire vos factures d’énergie sur le long terme.

Conseil n°2 : Réduire sa consommation de chauffage

Le chauffage est l’un des postes de consommation et de dépense les plus importants : 70% de la facture énergétique des Français correspondant au chauffage. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, inutile de mettre votre chauffage au maximum. Une température de 19°C est recommandée pour les pièces à vivre, 22°C pour la salle de bain et 16°C pour les chambres. Et oui, plus il fait chaud dans votre chambre, plus il vous sera difficile de vous endormir.

Nous vous recommandons de laisser entrer le soleil dans votre habitation, ces rayons vont réchauffer naturellement vos pièces. Au contraire, le soir et lorsqu’il n’y a plus de soleil, pensez à fermer vos volets pour garder la chaleur à l’intérieur.

Lorsque l’automne arrive, pensez aussi à purger vos radiateurs, c’est-à-dire nettoyer le radiateur en libérant l’air emprisonné dans la tuyauterie. De cette façon, vos radiateurs seront plus efficaces et consommeront donc moins d’énergie.

Conseil n°3 : Réduire la consommation de ses appareils électriques

Vous n’y pensez pas forcément, mais vos appareils en veille continuent de consommer de l’énergie. En moyenne, éteindre ses appareils en veille permet de faire des économies d’énergie jusqu’à 50€ par an sur votre facture !

Les ampoules elles aussi sont très énergivores lorsqu’elles sont mal choisies. Par exemple, une ampoule à incandescence consomme jusqu’à 5 fois plus qu’une ampoule basse consommation. De plus, une ampoule basse consommation comme une ampoule LED dure jusqu’à 8 fois plus longtemps qu’une ampoule à incandescence.

Conseil n°4 : Dégivrer son réfrigérateur

Un réfrigérateur qui n’est pas dégivré régulièrement peut vous faire consommer beaucoup d’énergie. Avec le temps, une couche de givre isolante s’accumule sur les parois et vient réduire les transferts thermique entre l’intérieur du réfrigérateur et le système de réfrigération.

Cette couche isolante amène à une surconsommation d’électricité, car le réfrigérateur doit fonctionner plus longtemps afin de garder une température idéale d’environ 5°C. Nous vous conseillons de dégivrer votre réfrigérateur au minimum une fois par an. Pensez-y l’année prochaine, avant de partir en vacances !

Conseil n°5 : Éviter l’usage de la climatisation

Quand il fait chaud, vous êtes heureux de profiter de la climatisation chez vous. Cependant, ces systèmes consomment énormément d’énergie ! Le mieux est donc de réduire au maximum l’utilisation d’un climatiseur.

Nous vous recommandons de fermer les volets et les fenêtres exposées au soleil en été, afin de maintenir votre habitation au frais. Lorsque les températures baissent, vous pouvez dès lors ouvrir les fenêtres et profiter de la fraîcheur. Il est également recommandé de limiter l’usage d’appareils électriques chauffant la température de vos pièces.

Conseil n°6 : Privilégier la douche au bain

Bien que prendre un bain soit relaxant, vous devriez privilégier la douche. Une douche demande en moyenne 40 à 60 litres d’eau, tandis qu’un bain en nécessite 120 à 200 litres, c’est-à-dire 4 à 5 fois plus. En fonction du mode de chauffe de l’eau (électricité ou gaz), modifier cette habitude peut vous permettre de réaliser de grandes économies.

Conseil n°7: Utiliser un lave-vaisselle

Les personnes pensent souvent à tort que le lave-vaisselle consomme plus que faire le nettoyage de sa vaisselle à la main. C’est absolument faux ! En moyenne, un lave-vaisselle consomme 12 litres d’eau, contre 42 litres si vous le faites vous-même. Cela signifie aussi que si vous ne possédez pas encore de lave-vaisselle, vous pouvez amortir une partie de votre achat grâce aux économies réalisées !

Conseil n°8 : Récupérer l’eau de pluie

En moyenne, 40% de votre consommation d’eau potable peut être remplacée par de l’eau de pluie. Si vous avez la possibilité de récupérer l’eau de pluie, n’hésitez plus ! Grâce à ce procédé, vous pourrez réaliser 40 à 50% d’économies sur votre facture annuelle d’eau.

Conseil n°9 : Réaliser un audit énergétique

Il est parfois compliqué de se rendre compte soi-même, si son logement ou non souffre de déperditions thermiques. Si tel est le cas, nous vous recommandons de réaliser un audit énergétique de votre logement. Un expert pourra alors identifier toutes les sources de déperdition de chaleur, et vous saurez dès lors quels sont les points à améliorer pour votre logement.

Les pertes de chaleur se font généralement au niveau :

  • Du toit. On estime à 30% les pertes de chaleur, principalement à cause des combles mal isolés ;
  • Des murs. On estime à 20% les pertes de chaleur par les murs;
  • Des fenêtres et des portes. Une mauvaise isolation de celles-ci entraîne jusqu’à 15% de pertes de chaleur ;
  • De la ventilation, de la hotte, de la cheminée, et des fissures. Ces pertes représentent jusqu’à 20% de déperdition de chaleur ;
  • Du sol. On estime à 10% les pertes de chaleur par le sol;
  • Des ponts thermiques. Ce sont toutes les autres sources, elles représentent en moyenne 5% des pertes de chaleur.

Conseil n°10 : Améliorer l’isolation de son logement

Maintenant que vous avez identifié les pertes de chaleur, il ne reste plus qu’à lancer les travaux de rénovation énergétique. Nous vous recommandons de passer par un professionnel, qui saura vous garantir de meilleures performances énergétiques. Par ailleurs, vous pouvez profiter d’aides comme MaPrimeRénov’ et Habiter Mieux Sérénité, qui prennent en charge une partie des frais liés aux travaux de rénovation.

De cette façon, vous êtes certains de réaliser de grandes économies d’énergie sur le long terme !

bullet
Bon à savoir :

Si vous souhaitez réaliser plus d’économies par rapport à votre consommation d’énergie, vous pouvez aussi faire le choix d’un fournisseur d’énergie renouvelable ! EkWateur propose aux particuliers et aux professionnels une énergie (électricité, gaz ou bois) 100% verte dans une offre digitale et moins chère.


28 septembre 2021
ÉCRIT PAR
Pierre-Axel Spettel
Expert travaux