Investissement immobilier : attention aux frais de copropriété

Investissement immobilier : attention aux frais de copropriété

L’investissement immobilier locatif est un placement financier qui permet de se constituer un patrimoine immobilier. Bien que l’investissement immobilier promette un bon rendement, ce placement n’est pas une activité sans risque. En effet, des frais comme les charges de copropriété peuvent réduire la performance de l’investissement, et par conséquent, votre revenu mensuel. Quels sont les frais à prévoir pour la copropriété ? Comment réduire leurs coûts ? On fait le point dans cet article.

Sommaire

Obtenir un devis personnalisé

Définition : l’investissement immobilier locatif en copropriété

L’investissement immobilier locatif en copropriété consiste à acheter un appartement afin de le mettre en location. Concrètement, l’investissement immobilier permet deux choses :

bullet
Bon à savoir :
Le propriétaire peut demander à un locataire de fournir certaines garanties financières pour pouvoir louer son appartement en copropriété. Pour plus de sécurité, il est recommandé de souscrire à une garantie loyers impayés (GLI) pour couvrir le propriétaire et garantir son revenu mensuel.

L’investissement immobilier locatif est actuellement la solution d’investissement préférée des Français aux côtés du Livret A et de l’assurance-vie, selon une étude publiée par le cabinet OpinionWay en septembre 2021. Par ailleurs, l’investissement locatif est accessible pour de nombreux Français. En effet, il est possible de souscrire à un prêt immobilier et d’utiliser le levier de la dette pour financer l’acquisition de son bien immobilier.

L’importance de la performance de l’investissement

L’indicateur le plus important pour le futur propriétaire est le rendement de l’investissement immobilier locatif, aussi appelé pourcentage de performance. En fonction du type d’appartement acheté et du lieu de situation de l’immeuble, le rendement brut peut atteindre jusqu’à 10%.

Cependant, il est important de retenir que le placement immobilier locatif n’est pas une activité sans risque. En effet, plusieurs facteurs peuvent compromettre la rentabilité locative du bien :

bullet
Bon à savoir :
Généralement, il est recommandé d’étaler les mensualités d’un prêt sur 15 à 20 années. En effet, des mensualités basses permettent de garantir une source de revenu plus haute chaque mois. Cependant, si le propriétaire souhaite rembourser de façon anticipée le crédit immobilier, la banque peut lui demander de payer des indemnités supplémentaires.

Nous vous détaillons ci-dessous le rôle des charges de copropriété et son impact sur la performance de l’investissement immobilier locatif.

Les frais annexes de l’investissement : les charges de copropriété

La loi du 10 juillet 1965 définit les charges de copropriété comme des frais qui sont payés par l’ensemble des copropriétaires pour assurer le fonctionnement de l’immeuble. On distingue deux types de charges de copropriété :

Les charges de copropriété constituent un coût supplémentaire pour le propriétaire et cela peut directement impacter la rentabilité de l’investissement immobilier locatif. Ainsi, un appartement acheté dans un vieil immeuble peut représenter un mauvais investissement locatif si de nombreux travaux sont à réaliser dans la copropriété.

Cependant, certaines charges courantes sont récupérables par le propriétaire auprès du locataire. C’est le cas notamment des dépenses qui profitent au locataire et non au copropriétaire, comme les frais de chauffage. Les charges payées par le locataire sont appelées charges récupérables ou charges locatives.

Charges locatives excessives : une barrière pour les futurs locataires

Lorsque les charges courantes de la copropriété sont excessives, les charges locatives que paie un locataire le sont aussi. Si le prix du loyer avec charges comprises est au-dessus des prix du marché immobilier, le copropriétaire aura du mal à trouver rapidement un locataire. Si tel est le cas, le propriétaire bailleur sera dans l’obligation de revoir à la baisse le loyer de l’appartement, et ainsi réduire la rentabilité de son investissement immobilier locatif.

Le montant des charges locatives doit être justifié par les prestations fournies au sein de la copropriété. Ainsi, si l’immeuble engage un gardien ou possède un ascenseur, un jardin et un parking, il est raisonnable d’admettre que les charges locatives soient plus élevées.

Réduire les charges de copropriété pour optimiser la rentabilité de l’investissement immobilier locatif

Pour garantir la meilleure performance pour son investissement immobilier locatif, il existe plusieurs solutions à entreprendre afin de réduire le montant des charges de copropriété :

En appliquant toutes ces solutions, les copropriétaires pourront réduire significativement leurs charges de copropriété. Vous serez ainsi en mesure de mieux contrôler le prix de location charge incluse de votre logement.

bullet
Bon à savoir :
Lorsque la copropriété est gérée en syndic coopératif, c’est le conseil syndical qui assure la gestion de la copropriété sans intermédiaire. Avec l’accompagnement de Matera, les copropriétaires réalisent en moyenne 30% d’économies sur les charges de copropriété, et jusqu’à 50% sur les frais de syndic !
ÉCRIT PAR
Marine de Villoutreys
Marine de Villoutreys
Juriste - Copropriété et syndic de copropriété
Delimitor