Quelles sont les aides aux logements auxquelles vous pouvez prétendre ?

Le logement est l’une des préoccupations principales des Français. Malgré la crise sanitaire, le marché immobilier se maintient à des prix élevés et le déséquilibre entre l’offre et la demande reste encore fort. Que vous soyez propriétaire ou locataire, il existe toutefois des aides au logement pour vous aider à financer votre logement. Découvrez dans cet article toutes les aides auxquelles vous pouvez prétendre et effectuez votre demande sur notre partenaire, Mes Allocs.

L’aide au logement de la CAF

L’APL qui fait partie des allocations familiales, se calcule selon divers critères et englobe trois aides différentes qui sont

  • L’Aide Personnalisée au Logement (APL) ;
  • L’Allocation de Logement Social (ALS) ;
  • L’Allocation de Logement Familial (ALF).

Les principaux critères de calcul du montant de l’APL sont les suivants :

  • La situation familiale du foyer ;
  • Les conditions de ressources de l’ensemble du foyer ;
  • Le montant de votre loyer hors charges ;
  • Le type de logement ;
  • La zone géographique dans laquelle se situe ce logement (code postal) ;
  • Le patrimoine immobilier.
bullet
Bon à savoir :

L'APL est une aide au logement que vous pouvez tout à fait cumuler avec d’autres aides au logement. Le versement intervient chaque début de mois, sur votre compte bancaire.

La demande d'APL est à formuler sur le site de la CAF ou de la MSA, selon votre régime d'affiliation. Vous devrez notamment communiquer votre numéro de sécurité sociale.

Une grande réforme des APL est entrée en vigueur le 1er janvier 2021. Depuis, ce sont vos revenus des 12 derniers mois qui entrent dans le calcul du montant, et non plus les revenus perçus 2 ans avant votre demande. Pour une demande en janvier 2021, ce sont vos revenus de l’année 2020 que vous devez déclarer. Et vos revenus sont à déclarer tous les 3 mois afin d’actualiser le montant de votre aide.

Pour une estimation de vos droits à l’APL, vous pouvez utiliser le simulateur d’aides sociales Mes Allocs.

La prime de déménagement de la CAF

Vous avez une famille nombreuse avec au moins 3 enfants à charge (nés ou à naître) et votre dernier a moins de deux ans ? C’est une bonne nouvelle pour financer votre déménagement. La prime de déménagement de la CAF ou Caisse d’Allocation Familiale est une option. Que vous déménagiez seul ou avec l’aide d’un professionnel, le montant de l’aide sera égal à la valeur des dépenses engagées lors de votre déménagement. Si vous avez 3 enfants, l’aide est plafonnée à 991,58 €. Si vous êtes parent de 4 enfants, le montant maximum est de 1074,22 €. La CAF peut aussi vous verser 82,63 € par enfant supplémentaire.

bullet
Attention !

Pour bénéficier de cette aide, il faudra effectuer votre demande au cours des 6 mois suivant votre déménagement. Votre changement d’adresse doit aussi avoir lieu entre le 1er jour du mois civil suivant la fin de votre troisième grossesse et le dernier jour du mois civil précédant le deuxième anniversaire de votre dernier enfant. Relisez cette phrase une deuxième fois, elle vous paraîtra moins compliquée. Autre point important : vous devez aussi bénéficier de l’APL ou Aide Personnalisée au Logement ou de l’ALF ou de l’Allocation de Logement Familiale pour votre nouveau logement.

L’aide du Fonds de Solidarité Logement

Le Fonds de Solidarité Logement (aussi appelé FSL) est attribué aux personnes ayant des difficultés financières, ne parvenant pas à accéder à un logement décent ou ayant du mal à régler leurs loyers et factures. Le montant de l’aide ainsi que les conditions d’obtention diffèrent d’un département à un autre.

L’aide MOBILI PASS par Action Logement

Vous êtes salarié dans le privé et vous devez déménager pour des raisons professionnelles ? L’organisme Action Logement peut vous aider à supporter les frais liés à votre changement de résidence grâce à l’aide Mobili-Pass. Pour en bénéficier, vous devez travailler au sein d’une entreprise privée non agricole comptant au moins 10 salariés. Cette prise en charge facilite la mobilité professionnelle en couvrant les frais de logement occasionnés par un déménagement suite à votre embauche ou à votre mutation en interne. Plutôt utile donc ! Cette aide est disponible sous forme de prêt remboursable ou de subvention dont le montant dépend de la zone géographique du nouveau logement.

D’autres aides d’Action Logement peuvent vous être proposées, nous vous invitons à vous renseigner auprès de l’organisme ou de Mes Allocs. Par exemple, les salariés du secteur privé fragilisés par la crise sanitaire peuvent prétendre à une aide exceptionnelle de 150€ par mois pendant 6 mois, sous certaines conditions.

L’aide à l’installation des personnels de l’État

Si vous travaillez dans la fonction publique de l’État, cette aide sera la plus avantageuse pour vous. L’Aide à l’Installation des Personnels de l’État peut vous aider à financer les dépenses effectuées au titre du premier mois de loyer, des frais d’agence, du dépôt de garantie et des frais de déménagement. Faites votre demande au cours des 24 mois suivant votre affection pour recevoir cette aide. Le montant de l’aide variera en fonction de votre zone d’affectation :

  • Montant maximal de 900 € si vous habitez dans une commune relevant d’une zone ALUR ou si vous travaillez essentiellement en quartiers prioritaires de la politique de la ville ;
  • Montant maximal de 500 € dans les autres cas.

20 mai 2021
ÉCRIT PAR
Marine de Villoutreys
Responsable juridique