Punaise de lit, que faire ?

Obtenir un devis
4,4 / 5
Selon nos +700 Avis Google
Souvent transportées lors d’un retour de voyage, les punaises de lit sont des insectes qui se cachent généralement dans les matelas et les vêtements. Ces insectes nuisibles causent des démangeaisons et peuvent dégrader votre sommeil.
Punaise de lit, que faire ?

Selon plus de 600 Avis Google
Souvent transportées lors d’un retour de voyage, les punaises de lit sont des insectes qui se cachent généralement dans les matelas et les vêtements. Ces insectes nuisibles causent des démangeaisons et peuvent dégrader votre sommeil.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Souvent transportées lors d’un retour de voyage, les punaises de lit sont des insectes qui se cachent généralement dans les matelas et les vêtements. Ces insectes nuisibles causent des démangeaisons et peuvent dégrader votre sommeil. Comment savoir si on a des punaises de lit et quelles mesures prendre rapidement pour s’en débarrasser, Matera vous explique.

Punaise de lit : comment savoir si l’on est infesté ?


Comment reconnaître une infestation de punaises de lit ?


Il existe plusieurs moyens pour identifier une infestation de punaises de lit chez soi : 


  • Constater des démangeaisons et piqûres sur la peau. Elles apparaissent généralement après la nuit, car les punaises sont des insectes qui piquent les humains pendant leur sommeil. Leurs piqûres peuvent provoquer des réactions cutanées (rougeur, gonflement, etc.), gratter et sont la plupart du temps alignées. C’est ce dernier détail qui permet de les différencier des piqûres d’autres insectes (moustiques, araignées, etc.). Ces insectes ne sont pas dangereux pour la santé, mais leur présence peut altérer la qualité de votre sommeil ou de votre vie quotidienne du fait des démangeaisons.


  • Observer une accumulation des petits points noirs sur une partie du lit (par exemple, le sommier, les lattes, la tête de lit, les coutures du matelas, etc.) ou dans un recoin un peu caché, un angle ou encore une fissure d’un mur. 


  • Découvrir des traces de sang sur les draps ou matelas causées par l’écrasement de punaises pendant le sommeil. 


  • Voir à l’œil nu les punaises de lit, plutôt de nuit. En effet, ces insectes sont visibles par l’humain puisqu’ils mesurent à l’âge adulte entre 4 à 7 mm. Pour vous donner un ordre d’idée, la punaise de lit peut s’apparenter à un pépin de pomme ou une lentille marron cuite par sa taille et sa couleur. Elles sont de forme ovale et aplatie.  


Dans quels endroits se trouvent les punaises de lit ? 


Les punaises de lit ne sautent pas et ne volent pas. Elles se déplacent en marchant rapidement. Elles sont fréquemment transportées lors d’un voyage ou d’un déplacement et proviennent des chambres d’hôtel, auberges de jeunesse ou transports en commun. 


Elles se nichent principalement dans les bagages ou vêtements. Elles peuvent aussi provenir d’un meuble acheté de seconde main (par exemple, marché aux puces, antiquaire…). On peut aussi les trouver sur les fauteuils, canapés, matelas, tapis, moquette, etc. 


Les punaises de lit ne vivent pas sur les humains, mais principalement dans la chambre à coucher, dans des endroits sombres et peu accessibles. 


Punaise de lit : comment s’en débarrasser soi-même ? 


Pour que les punaises de lit ne prolifèrent pas, il est conseillé d’agir le plus rapidement possible dès que vous en détectez la présence. 


Voici les principales étapes de lutte mécanique (aspiration, chaud, froid, lavage) pouvant vous permettre de venir à bout des punaises de lit ou a minima d’en réduire la prolifération jusqu’à l’intervention de professionnels : 


  • Laver tous les vêtements suspectés d’avoir été en contact avec les punaises de lit à plus de 60°C ou les placer au sèche-linge au cycle le plus chaud pendant au moins 30 minutes ou les congeler à -20°C pendant 72h. Transportez les linges dans un sac plastique bien fermé pour éviter la dissémination des insectes ; 


  • Laver l’ensemble de votre linge de lit à plus de 60°C (draps, taies d’oreillers, coussins, couette, etc.) ; 


  • Passer l’aspirateur dans chaque recoin de votre matelas, sommier, tête de lit et jeter le sac d’aspirateur contenant les punaises dans un sac plastique bien fermé. Ensuite, utilisez un nettoie-vapeur (qui diffuse de la vapeur sèche à minimum 120°C). Faites de même avec tout mobilier, tissus ou endroits où vous suspectez la présence de punaises de lit. Cet appareil peut être loué ; 


  • Disséminer de la terre de Diatomée, qui est un insecticide naturel d’origine végétale. Elle est très abrasive et utile sur le long terme. À son contact, la pellicule de cire qui protège la carapace de la punaise de lit est lacérée, elle perd de son eau, se déshydrate et répand la terre collée à sa carapace aux autres nuisibles. On la trouve sur internet ou dans les magasins de bricolage ;


  • Reboucher des fissures, revisser des prises électriques, poser des plinthes... Cela peut également être des actions utiles pour limiter l’accès des insectes à votre logement.


bullet
Bon à savoir :
Il n’est pas nécessaire de jeter votre matelas. Si vous souhaitez néanmoins le faire, enveloppez-le d’une housse en plastique, car vous risquez de disséminer des punaises de lit dans tout votre logement en le transportant. Vous devez également le jeter directement en décharge.


Punaise de lit en provenance d’un voisin : comment intervenir ?


Si vous êtes en copropriété et que l’un de vos voisins est infesté de punaises de lit et qu’il n’agit pas, il est probable que ces insectes finissent pas se déplacer et se répandre à d’autres logements (surtout les logements proches, au-dessus ou en dessous, par exemple). 


Si c’est un locataire qui n’agit pas, prenez contact avec son propriétaire-bailleur. Quoi qu'il en soit, parlez-en au syndic de copropriété. Une désinfection au niveau de tout l’immeuble est généralement plus efficace et intéressante financièrement. Selon le niveau d’infestation, il est probable que d’autres logements soient touchés. 


Punaise de lit : qui supporte les frais ?


Le gouvernement indique sur son site dédié que c’est le propriétaire-bailleur qui doit payer les frais de détection et de désinfection des punaises de lit et non le locataire


Si le propriétaire-bailleur refuse, le locataire pourra saisir la commission départementale de conciliation ou le tribunal judiciaire. 


Punaise de lit : quand faire appel à un professionnel ? 


Si malgré les mesures prises pour lutter contre les punaises de lit, vous n’arrivez pas à vous en débarrasser, contactez un spécialiste de la lutte antiparasitaire. La lutte chimique doit impérativement être faite par des professionnels, car les punaises de lit sont désormais résistantes à presque tous les insecticides en vente libre. En outre, ce sont des produits nocifs pour votre santé et l’environnement, à manier avec de nombreuses précautions.  

Les tarifs d’intervention varient en moyenne entre 400 € et 1000 €. 


Pour choisir un professionnel anti-parasites, le gouvernement recommande de : 

  • Faire appel à des entreprises spécialisées dans la détection (notamment celles ayant recours à des chiens) en demandant des garanties (formation, certificat de dressage et dans le traitement de l’infestation) ;  
  • Demander au professionnel de communiquer son protocole de traitement et vérifier qu’il le respecte, en particulier l’étape de la lutte mécanique. Pour le traitement insecticide, s’assurer que le professionnel est en possession d’un certificat Certibiocide en cours de validité délivré par le ministère de la Transition écologique.


Le gouvernement a fourni des listes de professionnels agréés auxquels vous pouvez faire appel : 


bullet
Bon à savoir :
En cas de doute ou si vous avez encore des questions, le gouvernement a mis en place un numéro de téléphone dédié au 08 06 70 68 06 pour vous aider à adopter les bons gestes ainsi qu’un site dédié : stop-punaises.gouv.fr.

Partagez cet article
This is some text inside of a div block.