7 min de lecture

On répond à l'abus de l'ARC n°4674 du 1er septembre 2020

Suite à l'abus de l'ARC n°4674 du 1er septembre 2020 publié à l'encontre de notre société, voici notre droit de réponse public.