#9 - Mounir Laggoune (Finary) - La bourse ou l’immobilier ?

#9 - Mounir Laggoune (Finary) - La bourse ou l’immobilier ?

Pour ce second épisode de la deuxième saison du podcast Au coin de ma rue par Matera, nous recevons Mounir Laggoune, le président de Finary, une solution qui permet de centraliser tous ses investissements et d’optimiser son patrimoine.

Mounir s’est lancé dans les investissements immobiliers il y a 3 ans, avec un appartement meublé clé en main, et a désormais plusieurs biens en location. Il s’est également lancé dans l’investissement sur les marchés financiers avec les ETF, des fonds indiciels cherchant à reproduire le plus fidèlement possible l’évolution d’un indice boursier. Il livre dans cet épisode son expérience et ses conseils sur ces sujets.

Dans cette nouvelle vidéo, Mounir aborde le sujet des risques en investissement, du manque de culture sur ces sujets en France et le concept des SCPI.

Cet épisode est disponible en version audio sur toutes les plateformes d’écoute et en version vidéo sur la chaîne Youtube Matera.

Sommaire

Obtenir un devis personnalisé

1- L’immobilier ou les actions ?

Pour débuter, Mounir aborde le sujet de l’investissement dans les actions.

“Pour construire un patrimoine, le plus rentable et le plus simple, c’est d’investir dans les marchés financiers.”

Il souligne tout de même le fait qu’il est important de mixer les investissements : il est, certes, important d’investir en bourse mais l’immobilier n’est pas non plus à négliger !

Mounir rappelle que nous avons la chance en France d’avoir des taux fixes, ce qui donne accès à une plus grande sécurité. Il est par ailleurs convaincu que l’investissement dans les actions est pérenne et intéressant. Selon lui, “le risque, c’est de ne rien faire.”

Il complète avec l’idée que : “L’investissement, c’est s’enrichir de façon fiscalement optimisée. La finalité, ce n’est pas de baisser ses impôts.”

2- L’éducation vis-à-vis des sujets d’investissement

Mounir dénonce dans cet épisode le manque d’éducation que nous avons en France vis-à-vis des sujets d’investissement, notamment sur les marchés financiers.

“J’ai fait des études de finance […] mais on n’a jamais passé 10 min à m’expliquer comment gérer mon propre argent”

Selon lui, ces sujets semblent complexes au premier abord, mais avec des formations sur le sujet, il est possible de s’éduquer rapidement ! Mounir a d’ailleurs une chaîne Youtube sur ces thématiques, où il analyse notamment des patrimoines et fait des recommandations d’optimisation au cas par cas.

3- Son patrimoine

Aujourd’hui, l’immobilier représente 40% des investissements de Mounir. Sa stratégie : être locataire de sa résidence principale et mixer les investissements. Mounir possède ainsi 2 investissements locatifs en Haute-Savoie, sa région natale.

Un conseil donné par Mounir : investir dans une région que l’on connaît.

En effet, selon lui, connaître les problématiques et habitudes du quartier est un véritable plus en investissement locatif !

Ses deux biens sont en LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel) et en location sur Airbnb, car la fiscalité est plus intéressante.

4- Quelles actions choisir ?

Concernant ses autres placements, Mounir explique qu’il a en majorité des actions, et plus particulièrement des ETF :

“L’ETF c’est la meilleure façon d’investir en actions.”

Il s’agit d’un fond qui ne va prendre aucune décision de gestion, son seul but est de répliquer un indice. Mounir se concentre sur 2 ETF spécifiques :

Son conseil : ne se concentrer que sur un ou deux ETF et investir un montant fixe chaque mois.

Pour se lancer dans l’investissement en actions et en ETF, Mounir détaille les différentes enveloppes possibles :

5- Investir en SCPI

Pour clôturer cet épisode, Mounir évoque également l’investissement en SCPI (Société Civile de Placement Immobilier). Pour rappel, il s’agit d’un organisme de placement collectif, dans lequel un particulier peut investir une ou plusieurs parts du capital. Cet investissement est donc mutualisé. Il existe 2 types de SCPI :

Enfin, Mounir précise à propos des SCPI :

“Ce qu’il faut savoir, c’est que quand tu vas revendre tes parts, tu as une décote assez forte. Ton prix d’achat est largement supérieur à ton prix de revente.”

ÉCRIT PAR
Laetitia Bourgeoisat
Laetitia Bourgeoisat
Pôle communication
Delimitor