Acheter en copropriété pour louer, est-ce rentable ?

Acheter en copropriété pour louer, est-ce rentable ?

Vous souhaitez investir en copropriété mais vous ne savez pas s’il s’agit d’un investissement rentable ? Avant d’acheter en copropriété, il est important de connaître certaines subtilités liées à la copropriété. Dans cet article, découvrez 5 conseils pour optimiser la rentabilité de votre investissement locatif.

Sommaire

Obtenir un devis personnalisé

Choisissez de louer meublé ou vide

Lorsque vous réalisez un investissement locatif, la première question à se poser est : faut-il louer meublé ou vide ? En effet, différentes réglementations encadrent ces deux types de locations. La location meublée est souvent considérée comme plus rentable que la location vide car les loyers sont plus élevés. En revanche, le turn-over des locataires est souvent plus important. L’investissement de départ est également plus élevé car, comme son nom l’indique, en location meublée, le propriétaire-bailleur doit fournir au locataire un logement directement habitable avec des équipements et des meubles lui permettant d’y vivre sans acheter quoi que ce soit. La liste des mobiliers et équipements obligatoires pour louer en meublé est fixée par le décret n°2015-981 du 31 juillet 2015.

bullet
Bon à savoir :
Pour gérer votre investissement locatif, vous pouvez décider de faire appel à une agence de gestion locative à Paris qui se chargera de vous trouver un locataire et d’accompagner au quotidien le propriétaire-bailleur comme le locataire, ou bien de gérer seul votre bien pour réaliser des économies.

Choisissez un secteur géographique attractif

Pour rentabiliser au maximum votre investissement locatif, nous vous recommandons de prêter une attention toute particulière à la zone géographique de votre logement. Choisissez de préférence un secteur bien desservi par les transports en commun avec plusieurs infrastructures à proximité (cinéma, centre commercial, restaurants et bars, etc.).

Calculez les charges récupérables et les charges déductibles

En tant que propriétaire dans une copropriété, vous êtes redevable des charges de copropriété. Les charges de copropriété servent à assurer le bon fonctionnement de l’immeuble et comprennent notamment les dépenses d’entretien pour les parties communes, le salaire du gardien ou du concierge, le cas échéant, les honoraires du syndic si la copropriété est gérée par un syndic professionnel, etc. À noter que les charges de copropriété sont redevables par tous les copropriétaires.

Cependant, en tant que propriétaire-bailleur, saviez-vous que vous pouviez récupérer une partie de ces charges sur votre locataire ? Il s’agit des charges récupérables, également appelées charges locatives. Voici une liste non exhaustive des charges récupérables sur le locataire :

La liste complète des charges récupérables est à retrouver ici.

En location vide, les charges récupérables se paient par provision avec une régularisation annuelle. En location meublée, le contrat de bail peut prévoir un paiement par provision ou un paiement par forfait. Dans ce cas, le montant du forfait doit être inscrit dans le contrat de bail.

bullet
Bon à savoir :
Dans le cadre d’un bail mobilité, seul le paiement au forfait est possible.

Faites des travaux pour augmenter la plus-value de votre bien

Pour augmenter la plus-value de votre bien sur le long terme, vous pouvez engager quelques dépenses, si votre budget vous le permet, et effectuer des travaux dans votre logement individuel. En particulier, depuis la promulgation de la loi Climat et Résilience, les propriétaires-bailleurs sont de plus en plus soumis à des régulations les obligeant parfois à effectuer des travaux de rénovation énergétique.

Malgré le coût important de ce type de travaux, la rénovation énergétique de votre logement peut drastiquement augmenter sa plus-value et vous permettre de le louer à un loyer plus élevé.

bullet
Bon à savoir :
L’État a mis à disposition des propriétaires-bailleurs de nombreuses aides, à l’instar des certificats d’économies d’énergie (CEE), de la TVA réduite à 5,5%, ou encore du dispositif Ma Prime Rénov’, mis en place par l’ANAH.

Investissez-vous dans la copropriété

Dernier conseil mais non des moindres pour optimiser la rentabilité de votre logement en copropriété : investissez-vous dans la vie de l’immeuble ! En effet, vous investir vous permettra d’être au courant des projets de la copropriété et, donc, de prévoir de futures dépenses comme des gros travaux par exemple.

Pour vous investir dans la vie de la copropriété, vous pouvez notamment vous présenter au conseil syndical ou bien simplement participer aux assemblées générales et communiquer régulièrement avec l’ensemble des copropriétaires.

bullet
Bon à savoir :
Les solutions d’aide à la gestion telles que Matera fluidifient la communication entre copropriétaires, ce qui permet davantage de transparence et de convivialité dans l’immeuble !
ÉCRIT PAR
Auriane Roussel
Auriane Roussel
Juriste - Responsable du service juridique
Delimitor