Guides Matera

Avantages et inconvénients du syndic bénévole : tout savoir

Avantages et inconvénients du syndic bénévole : tout savoir

Avantages et inconvénients du syndic bénévole : tout savoir

Avantages et inconvénients du syndic bénévole : tout savoir

Le syndic bénévole est un modèle encore peu connu par les copropriétaires. Ce modèle de syndic est pourtant une alternative au traditionnel syndic professionnel qui peut présenter bien des avantages. En effet, selon la taille de la copropriété, ce modèle peut être particulièrement intéressant à différents niveaux (gestion plus rapide, charges réduites…). En moyenne, les copropriétaires réalisent 30% d’économies sur leurs charges de copropriété et 50% sur les frais de syndic !

Pour savoir quel modèle conviendrait davantage à votre copropriété, découvrez tout d’abord ce qu’est un syndic bénévole et quels sont ses principaux avantages et inconvénients.

Sommaire

No items found.

Syndic bénévole : définition et rôle

Tout d’abord, il est important de rappeler qu’une copropriété ne peut pas se passer d’un syndic. En effet, la loi de 1965 régissant le statut de la copropriété des immeubles bâtis rend obligatoire le syndic de copropriété pour tous les immeubles. Néanmoins, ce dernier ne doit pas nécessairement être professionnel, c’est-à-dire géré par une société, assurant la gestion de la copropriété en échange d’honoraires.

Le syndic peut être organisé différemment et assurer ses fonctions à titre bénévole. Le syndic bénévole peut se faire rémunérer, mais cela restera toujours moindre par rapport aux honoraires à payer à un syndic professionnel. Le fait que le syndic ne soit ni professionnel ni (ou peu) rémunéré n’impacte pas le rôle qui lui revient. Le syndic bénévole se doit d’assumer les mêmes fonctions et de respecter les mêmes obligations qu’un syndic professionnel (notamment, assurer certaines missions administratives et comptables, veiller au bon entretien du bâti).

L’organisation et le fonctionnement du syndic bénévole sont basés sur l’autogestion. Par conséquent, la gestion de la copropriété est assurée par un copropriétaire, qui doit être élu en qualité de syndic de copropriété lors d’une assemblée générale.

bullet
Attention :
Le syndic bénévole doit obligatoirement être propriétaire d’un ou plusieurs lots dans la copropriété qu’il sera amené à administrer. En effet, selon la loi ALUR, seul le copropriétaire ou son époux(se), mariés sous le régime de biens communs, peut devenir syndic bénévole.

Quels sont les avantages d’un syndic bénévole ?

1er avantage du syndic bénévole : la baisse des charges de copropriété

Recourir à un syndic bénévole permet de réduire considérablement les charges d’une copropriété. En effet, la copropriété est auto-gérée à titre bénévole ou à moindre coût. Il n’y a donc pas d’honoraires à payer en échange de la gestion de la copropriété, contrairement à une gestion réalisée par un syndic professionnel.

Sachez qu’il est toutefois possible de prévoir de rémunérer le syndic bénévole lors d’une assemblée générale à la majorité absolue ou simplement de le défrayer.

2ème avantage du syndic bénévole : transparence, réactivité et implication dans la gestion

En plus de cet avantage économique non-négligeable, le syndic bénévole offre une transparence, une souplesse et une rapidité de gestion beaucoup plus grande que le syndic traditionnel. En effet, comme c’est le copropriétaire élu qui assure lui-même la gestion de la copropriété, il est directement concerné par les décisions à prendre. Cela offre ainsi une plus grande implication et réactivité concernant les prises de décision. Cela peut s’avérer précieux dans certaines circonstances (par exemple, lors de travaux pour faire des économies d’énergie, de fuite d’eau urgente à faire réparer, pour renégocier régulièrement les contrats fournisseurs, etc.).

3ème avantage du syndic bénévole : la proximité avec les habitants et copropriétaires

De plus, le syndic bénévole connaît bien les autres membres de la copropriété. Cela lui permet de prendre des décisions plus adaptées et au plus proche des besoins des autres copropriétaires.

En définitive, le syndic bénévole est adapté aux petites copropriétés (mais pas que !)

Pour toutes les raisons qui viennent d’être évoquées, le syndic bénévole est particulièrement adapté aux copropriétés de petite taille. En effet, la charge de travail est moins élevée que dans une grande copropriété où de nombreux services sont souvent fournis (par exemple, gardien, piscine, salle de sport, etc.), rendant la charge de travail souvent trop importante pour un syndic bénévole. Pour les plus grandes copropriétés, on privilégiera le modèle du syndic coopératif, où le conseil syndical gère de façon collégiale la copropriété.

bullet
Bon à savoir :
Même si aucune compétence professionnelle spécifique n’est requise pour que le syndic bénévole exerce ses fonctions, il est recommandé d'élire des personnes qui disposent d’un bagage juridique et comptable. En effet, le syndic de copropriété est chargé de signer les contrats au nom de la copropriété, de faire respecter le règlement de la copropriété, de tenir le compte et le budget prévisionnel de la copropriété.

Quels sont les inconvénients d’un syndic bénévole ?

Dans certaines situations, il peut être plus adapté d’avoir recours à un syndic professionnel ou de passer en syndic coopératif pour gérer une copropriété.

Voici une liste des principaux cas pour lesquels il est généralement recommandé d’opter plutôt pour un syndic professionnel ou un syndic coopératif :

  • Lorsque la copropriété est de grande taille, les tâches peuvent être trop nombreuses et conséquentes pour être accomplies par un syndic bénévole ;
  • En cas de mauvaise entente au sein de la copropriété, le syndic étant formé par un seul copropriétaire, ce dernier n’est pas neutre. Ainsi, des conflits d’intérêts peuvent naître. Il est possible que des décisions favorisent certains copropriétaires au détriment des autres ;
  • Légalement, rien n’oblige le syndic bénévole à souscrire une assurance responsabilité civile, même s’il est fortement conseillé de le faire afin de se protéger d'éventuelles fautes ou erreurs inhérentes à la gestion de la copropriété. À noter toutefois qu’en cas de faute de gestion, la justice est beaucoup plus clémente envers les syndics bénévoles et coopératifs qu’envers des syndics professionnels.
bullet
Bon à savoir :
Ces inconvénients peuvent être fortement atténués grâce aux conseils et à l’assistance de certaines solutions comme Matera. Matera accompagne les syndics bénévoles grâce à :
  • Une plateforme en ligne qui automatise la gestion courante de la copropriété : comptabilité, convocations, appels de fonds, etc ;
  • Une équipe d’experts qui prend le relais sur les sujets techniques comme la comptabilité, le juridique ou encore les travaux et la rénovation énergétique.

Tableau comparatif : avantages et inconvénients du syndic bénévole

Pour vous donner une vision synthétique et vous aider à déterminer si un syndic bénévole serait une forme adaptée à votre copropriété, nous vous avons résumé les principaux avantages et inconvénients sous la forme d’un tableau comparatif :

Avantages Charges de copropriété diminuées Plus de transparence sur les comptes Plus de proximité et de rapidité dans le gestion
Inconvénients Temps à investir Risque de conflits d'intérêts Manque d'expertise juridique et comptable
bullet
Bon à savoir :
Matera accompagne les copropriétaires en autogestion de A à Z. Des experts juridiques, comptables et travaux vous assistent pour prendre le relais sur les sujets les plus techniques, et ce, sans surcoût ! Si possible, nous vous recommandons d’opter pour le syndic coopératif, un modèle encore plus vertueux que le syndic bénévole. En effet, comme les conseillers syndicaux se répartissent les tâches selon leurs affinités, la charge de travail est moindre et la gestion de la copropriété encore plus transparente !
No items found.
On ne s'arrête pas en si bon chemin!
Découvrez d’autres articles sur la législation et la gestion de copropriété.

Avantages et inconvénients du syndic bénévole : tout savoir

Obtenir un devis
Selon nos 498 Avis Google
Opter pour un syndic bénévole en copropriété comporte de nombreux avantages mais aussi des inconvénients. Quels sont-ils ? Devez-vous opter pour ce modèle ?

Le syndic bénévole est un modèle encore peu connu par les copropriétaires. Ce modèle de syndic est pourtant une alternative au traditionnel syndic professionnel qui peut présenter bien des avantages. En effet, selon la taille de la copropriété, ce modèle peut être particulièrement intéressant à différents niveaux (gestion plus rapide, charges réduites…). En moyenne, les copropriétaires réalisent 30% d’économies sur leurs charges de copropriété et 50% sur les frais de syndic !

Pour savoir quel modèle conviendrait davantage à votre copropriété, découvrez tout d’abord ce qu’est un syndic bénévole et quels sont ses principaux avantages et inconvénients.

Syndic bénévole : définition et rôle

Tout d’abord, il est important de rappeler qu’une copropriété ne peut pas se passer d’un syndic. En effet, la loi de 1965 régissant le statut de la copropriété des immeubles bâtis rend obligatoire le syndic de copropriété pour tous les immeubles. Néanmoins, ce dernier ne doit pas nécessairement être professionnel, c’est-à-dire géré par une société, assurant la gestion de la copropriété en échange d’honoraires.

Le syndic peut être organisé différemment et assurer ses fonctions à titre bénévole. Le syndic bénévole peut se faire rémunérer, mais cela restera toujours moindre par rapport aux honoraires à payer à un syndic professionnel. Le fait que le syndic ne soit ni professionnel ni (ou peu) rémunéré n’impacte pas le rôle qui lui revient. Le syndic bénévole se doit d’assumer les mêmes fonctions et de respecter les mêmes obligations qu’un syndic professionnel (notamment, assurer certaines missions administratives et comptables, veiller au bon entretien du bâti).

L’organisation et le fonctionnement du syndic bénévole sont basés sur l’autogestion. Par conséquent, la gestion de la copropriété est assurée par un copropriétaire, qui doit être élu en qualité de syndic de copropriété lors d’une assemblée générale.

bullet
Attention :
Le syndic bénévole doit obligatoirement être propriétaire d’un ou plusieurs lots dans la copropriété qu’il sera amené à administrer. En effet, selon la loi ALUR, seul le copropriétaire ou son époux(se), mariés sous le régime de biens communs, peut devenir syndic bénévole.

Quels sont les avantages d’un syndic bénévole ?

1er avantage du syndic bénévole : la baisse des charges de copropriété

Recourir à un syndic bénévole permet de réduire considérablement les charges d’une copropriété. En effet, la copropriété est auto-gérée à titre bénévole ou à moindre coût. Il n’y a donc pas d’honoraires à payer en échange de la gestion de la copropriété, contrairement à une gestion réalisée par un syndic professionnel.

Sachez qu’il est toutefois possible de prévoir de rémunérer le syndic bénévole lors d’une assemblée générale à la majorité absolue ou simplement de le défrayer.

2ème avantage du syndic bénévole : transparence, réactivité et implication dans la gestion

En plus de cet avantage économique non-négligeable, le syndic bénévole offre une transparence, une souplesse et une rapidité de gestion beaucoup plus grande que le syndic traditionnel. En effet, comme c’est le copropriétaire élu qui assure lui-même la gestion de la copropriété, il est directement concerné par les décisions à prendre. Cela offre ainsi une plus grande implication et réactivité concernant les prises de décision. Cela peut s’avérer précieux dans certaines circonstances (par exemple, lors de travaux pour faire des économies d’énergie, de fuite d’eau urgente à faire réparer, pour renégocier régulièrement les contrats fournisseurs, etc.).

3ème avantage du syndic bénévole : la proximité avec les habitants et copropriétaires

De plus, le syndic bénévole connaît bien les autres membres de la copropriété. Cela lui permet de prendre des décisions plus adaptées et au plus proche des besoins des autres copropriétaires.

En définitive, le syndic bénévole est adapté aux petites copropriétés (mais pas que !)

Pour toutes les raisons qui viennent d’être évoquées, le syndic bénévole est particulièrement adapté aux copropriétés de petite taille. En effet, la charge de travail est moins élevée que dans une grande copropriété où de nombreux services sont souvent fournis (par exemple, gardien, piscine, salle de sport, etc.), rendant la charge de travail souvent trop importante pour un syndic bénévole. Pour les plus grandes copropriétés, on privilégiera le modèle du syndic coopératif, où le conseil syndical gère de façon collégiale la copropriété.

bullet
Bon à savoir :
Même si aucune compétence professionnelle spécifique n’est requise pour que le syndic bénévole exerce ses fonctions, il est recommandé d'élire des personnes qui disposent d’un bagage juridique et comptable. En effet, le syndic de copropriété est chargé de signer les contrats au nom de la copropriété, de faire respecter le règlement de la copropriété, de tenir le compte et le budget prévisionnel de la copropriété.

Quels sont les inconvénients d’un syndic bénévole ?

Dans certaines situations, il peut être plus adapté d’avoir recours à un syndic professionnel ou de passer en syndic coopératif pour gérer une copropriété.

Voici une liste des principaux cas pour lesquels il est généralement recommandé d’opter plutôt pour un syndic professionnel ou un syndic coopératif :

  • Lorsque la copropriété est de grande taille, les tâches peuvent être trop nombreuses et conséquentes pour être accomplies par un syndic bénévole ;
  • En cas de mauvaise entente au sein de la copropriété, le syndic étant formé par un seul copropriétaire, ce dernier n’est pas neutre. Ainsi, des conflits d’intérêts peuvent naître. Il est possible que des décisions favorisent certains copropriétaires au détriment des autres ;
  • Légalement, rien n’oblige le syndic bénévole à souscrire une assurance responsabilité civile, même s’il est fortement conseillé de le faire afin de se protéger d'éventuelles fautes ou erreurs inhérentes à la gestion de la copropriété. À noter toutefois qu’en cas de faute de gestion, la justice est beaucoup plus clémente envers les syndics bénévoles et coopératifs qu’envers des syndics professionnels.
bullet
Bon à savoir :
Ces inconvénients peuvent être fortement atténués grâce aux conseils et à l’assistance de certaines solutions comme Matera. Matera accompagne les syndics bénévoles grâce à :
  • Une plateforme en ligne qui automatise la gestion courante de la copropriété : comptabilité, convocations, appels de fonds, etc ;
  • Une équipe d’experts qui prend le relais sur les sujets techniques comme la comptabilité, le juridique ou encore les travaux et la rénovation énergétique.

Tableau comparatif : avantages et inconvénients du syndic bénévole

Pour vous donner une vision synthétique et vous aider à déterminer si un syndic bénévole serait une forme adaptée à votre copropriété, nous vous avons résumé les principaux avantages et inconvénients sous la forme d’un tableau comparatif :

Avantages Charges de copropriété diminuées Plus de transparence sur les comptes Plus de proximité et de rapidité dans le gestion
Inconvénients Temps à investir Risque de conflits d'intérêts Manque d'expertise juridique et comptable
bullet
Bon à savoir :
Matera accompagne les copropriétaires en autogestion de A à Z. Des experts juridiques, comptables et travaux vous assistent pour prendre le relais sur les sujets les plus techniques, et ce, sans surcoût ! Si possible, nous vous recommandons d’opter pour le syndic coopératif, un modèle encore plus vertueux que le syndic bénévole. En effet, comme les conseillers syndicaux se répartissent les tâches selon leurs affinités, la charge de travail est moindre et la gestion de la copropriété encore plus transparente !
No items found.

Articles les plus consultés

This is some text inside of a div block.

Heading

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros elementum tristique. Duis cursus, mi quis viverra ornare, eros dolor interdum nulla, ut commodo diam libero vitae erat. Aenean faucibus nibh et justo cursus id rutrum lorem imperdiet. Nunc ut sem vitae risus tristique posuere.

Accéder
This is some text inside of a div block.

Heading

This is some text inside of a div block.

Heading

This is some text inside of a div block.

Heading

On ne s'arrête pas en si bon chemin !

Découvrez d’autres articles sur le sujet

Voir plus