Vous payez trop de charges de copropriété ?

Renseignez votre adresse pour comparer gratuitement et en 2 minutes vos charges avec celles de copropriétés similaires à la vôtre.

Les charges de copropriétés : pas facile de s’y retrouver...

Nos explications
Les charges de fonctionnement de baseLes factures d’électricité, de gaz, d’eau, les contrats d’assurance, les honoraires du syndic pour des copropriétés qui ne seraient pas en syndic bénévole, les travaux de maintenance et petites réparations, etc.
Les services additionnels dépendant des équipements de votre copropriétéComme les contrats d’entretien des espaces verts de la copropriété, la rémunération du personnel assurant le gardiennage et le ménage dans l’immeuble, les contrats fournisseurs, etc.
D’autres critèresLa date de construction de votre immeuble ou encore sa localisation sont des critères qui peuvent également avoir un impact non négligeable sur le montant de vos charges de copropriété.
Vous vous demandez si vous payez trop de charges de copropriété ? Comparez dès maintenant le montant de vos charges avec d'autres copropriétés similaires. Et en plus, c'est gratuit !

Le comparateur de charges de copropriété

Comment ça marche ?
Vous nous décrivez le fonctionnement de votre copropriété (services, localisation, etc.), les informations sur votre logement ainsi que le montant de vos charges.
Nous calculons une estimation moyenne du prix des charges de copropriété au m2 pour les copropriétés similaires à la votre accompagnées par Matera.
Découvrez si vous payez trop de charges de copropriété et nos solutions pour les réduire !
Notre méthode de calculNous avons analysé les données de toutes les copropriétés en syndicat coopératif ou bénévole accompagnées par Matera partout en France, en se basant sur les critères qui ont un impact direct sur le montant des charges de copropriétés.
Pour cela, nous avons pris en compte tous les postes de dépenses classiques d’une copropriété (gaz, électricité, petites réparations, assurance, etc.) ainsi que les charges associées à des services additionnels présents ou non dans une copropriété (espaces verts, ascenseur, société de ménage, etc.), le tout associé à d’autres critères pouvant influencer le montant total des charges : la localisation de la copropriété, l’année de construction de l’immeuble, etc.L’analyse de ces données nous a permis d’obtenir une estimation moyenne du prix des charges de copropriété au m2 pour les copropriétés accompagnées par Matera en fonction de leur localisation et du niveau de service disponible dans chaque copropriété.

en savoir + sur les charges de copropriété

chevron_right
Les charges de copropriété, kézako ?
Les charges de copropriété correspondent aux dépenses courantes dues par chaque copropriétaire pour assurer le bon fonctionnement d’un immeuble. Chaque copropriétaire est redevable des charges de copropriété en fonction de sa quote-part des parties communes de l’immeuble.
chevron_right
Charges générales et charges spéciales : quelles différences ?
Il existe deux types de charges de copropriété :
  • Les charges dites générales : concrètement, il s’agit des charges qui servent à assurer les dépenses concernant l’ensemble des copropriétaires de l’immeuble. Il s’agit par exemple du contrat d’assurance de la copropriété, de la rémunération du personnel, des honoraires du syndic et des différents contrats permettant d’entretenir les parties communes de l’immeuble
  • Les charges dites spéciales : ces charges-là ne concernent qu’une partie des copropriétaires. En effet, les charges spéciales ne seront dues que par les copropriétaires qui utilisent les équipements collectifs. Par exemple, un copropriétaire vivant au rez-de-chaussée ne devra pas les charges relatives à l’entretien de l’ascenseur.

Attention ! Si vous vivez au 3ème étage mais que vous n’utilisez que l’escalier, vous êtes quand même redevable des charges liées à l’entretien et à la maintenance de l’ascenseur !
chevron_right
Comment sont calculées les charges de copropriété ?
Le calcul des charges de copropriété dépend de la nature de la charge.
Dans le cas des charges générales, chaque copropriétaire est redevable des charges à la hauteur de la quote-part des parties communes. Pour ce faire, le syndic va aller se référer au règlement de copropriété qui répertorie les tantièmes et millièmes détenus par chaque copropriétaire.
S’agissant des charges spéciales, le calcul se fait en fonction de l’utilité de l’équipement commun concerné.
chevron_right
Comment sont votées les charges de copropriété ?
Chaque année, le syndicat des copropriétaires se réunit lors de l’assemblée générale annuelle. Cette AG est l’occasion d’approuver les comptes de l’année qui vient de s’écouler mais aussi de voter le budget prévisionnel pour l’année à venir. C’est le budget prévisionnel qui déterminera ensuite le montant des charges de copropriété annuelles. À noter que le budget prévisionnel inclut à la fois les charges générales et les charges spéciales.
Attention !
Dans certains cas très particuliers, vous pouvez être amené à être redevable de charges non incluses dans le budget prévisionnel. C’est le cas notamment en cas de travaux.
chevron_right
Quand dois-je payer mes charges de copropriété ?
Une fois le budget prévisionnel voté en assemblée générale, le syndic va procéder à l’envoi d’appel de fonds pour demander les provisions sur charges à chaque copropriétaire.
La périodicité dépend de chaque copropriété, elle est généralement mentionnée dans le règlement de copropriété. Par défaut, les appels de fonds sont envoyés de façon trimestrielle.
Sur votre appel de fonds, vous retrouverez le montant des charges dues ainsi que la date d’exigibilité de paiement.
chevron_right
Puis-je contester mes charges de copropriété ?
Oui, tout à fait ! Vous pouvez notamment vous rendre compte d’une erreur de calcul dans les charges de copropriété qui vous sont assignées.
Dans ce cas, nous vous conseillons dans un premier temps d’en discuter avec le syndic pour trouver une solution à l’amiable. Si vous n’obtenez pas gain de cause, vous pouvez déposer un recours devant le tribunal judiciaire du lieu de situation de l’immeuble pour obtenir réparation.
chevron_right
Que se passe-t-il si je ne peux pas payer mes charges de copropriété ?
Il arrive parfois de connaître des épisodes financiers difficiles. Si vous ne pouvez pas payer vos charges de copropriété, nous vous recommandons d’en parler directement à votre syndic pour trouver une solution à l’amiable.
Votre syndic pourra notamment mettre en place un échéancier de paiement pour vous permettre d’étaler les mensualités ou encore un report de paiement en cas de difficultés financières temporaires.
Attention !
En cas d’impayés trop élevés qui mettraient en péril la bonne gestion de la copropriété, le syndic peut engager des démarches de recouvrement et saisir le tribunal judiciaire du lieu de situation de l’immeuble. C’est pourquoi, nous vous recommandons de trouver une solution à l’amiable en expliquant votre situation le plus rapidement possible.
chevron_right
Comment réduire mes charges de copropriété ?
Pour réduire vos charges de copropriété, il existe des astuces simples à mettre en place :
  • Renégocier vos contrats fournisseurs pour obtenir des économies pérennes ;
  • Réaliser des travaux de rénovation énergétique, qui représentent un coût sur le court terme, mais vous feront réaliser des économies d’énergie très conséquentes sur le moyen et long terme ;
  • Passer en syndic non-professionnel pour réaliser des économies non négligeables sur les honoraires de syndic.

Pour en savoir plus, vous pouvez télécharger notre livre blanc sur les économies de charges !
Découvrez le guide des charges de copropriété